Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Joué-lès-Tours : une compagnie de CRS déployée à la Rabière après des attaques contre des policiers dimanche 19 mai

-
Par , France Bleu Touraine

Les CRS sont de nouveau présents dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours après des nouveaux heurts avec la police dimanche. A plusieurs reprises, des patrouilles de police ont été violemment prises à partie. Les policiers ont fait usage de tirs de LBD à 35 reprises.

Les policiers ont procédé à 35 tirs de LBD au cours de la journée de dimanche
Les policiers ont procédé à 35 tirs de LBD au cours de la journée de dimanche © Maxppp - L'Alsace/Jean-François Frey/Maxppp

Joué-lès-Tours, France

Le retour au calme dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours n’est pas pour tout de suite, alors que se déroule ce mercredi soir, le 22 mai, un conseil municipal à huis clos, en commission générale, pour évoquer à nouveau la situation tendue dans le quartier jocondien. Dimanche dernier, le 19 mai, des policiers ont été attaqués à plusieurs reprises par des dizaines d’individus dans le quartier de la Rabière essentiellement. Une compagnie de CRS de Laval a été déployée sur place mardi soir. Celle de Saint-Cyr-sur-Loire, la CRS 41, est déployée ce mercredi soir et jeudi soir. "On espère qu’on aura des CRS ce week-end", rajoute Thierry Pouilloux du syndicat Unité SGP Police. 

Une patrouille de police prise à partie à 16h. Une voiture de la BAC caillassée à 19h30. Les policiers ont riposté par 35 tirs de LBD

Une patrouille a été prise à partie peu après 16h. Elle a été caillassée et les policiers, qui ont réussi à interpeller un homme de 18 ans connu de la justice, ont du faire usage de grenade de désencerclement. Les policiers ont fait usage de leurs Lanceurs de Balles de Défense  (LBD) à 15 reprises. Par ailleurs, un autre équipage de la BAC ( Brigade Anti-Criminalité) a été attaqué vers 19h30 par une vingtaine de personnes qui ont aussi obstrué les voies du Tram. Ensuite vers 0h15, et pour la troisième fois, une cinquantaine d’individus ont attaqué et caillassé les policiers. Des poubelles ont été incendiées et placées sur les voies du Tram. Les policiers ont fait, là encore, usage de leurs LBD à 20 reprises et de plusieurs grenades lacrymogènes. Le calme est revenu vers 2h du matin. 

Quand on a des effectifs suffisants, le calme revient - Thierry Pouilloux du syndicat Unité SGP Police.

Le week-end précédent déjà, les 11 et 12 mai, le quartier de la Rabière avait été le théâtre de violences urbaines.  Dix voitures avaient été incendiées au cours d'une nuit de "bataille rangée et de guérilla urbaine", pour reprendre les expressions utilisées par Frédéric Augis, le maire de Joué-lès-Tours.

"Il faut plus que 15 renforts à la rentrée de septembre" dit Thierry Pouilloux du syndicat  Unité SGP Police qui réagit aux effectifs annoncés dans le cadre de la mise en place des quartiers de reconquête républicaine à Tours, Joué-lès-Tours et Saint-Pierre-des-Corps. « On voit bien que quand les effectifs sont là, le calme revient. Il faut une trentaine d’effectifs supplémentaires, pas 15, surtout dans la deuxième ville du département ».