Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Journée perturbée par la grève des avocats au tribunal de Caen

mardi 15 janvier 2019 à 13:45 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Plusieurs audiences correctionnelles ont été renvoyées ce mardi 15 janvier 2019 au tribunal de grande instance de Caen du fait de la grèves des avocats. Le tribunal a fait droit à toutes ces demandes de renvoi, exprimant ainsi sa solidarité avec le mouvement contre la réforme de la justice.

La batonnière de Caen, Sylvie Morin-Mouchenotte, avait pris la parole lors d'une précédente journée contre la réforme de la justice.
La batonnière de Caen, Sylvie Morin-Mouchenotte, avait pris la parole lors d'une précédente journée contre la réforme de la justice. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Caen, France

"Je ne m'oppose pas à ces demandes de renvoi, j'y suis même favorable, étant donné l'état de la justice en France" indique en préambule Valérie Blot, substitut du procureur. Alors que le tribunal appelle ce mardi matin une par une les affaires de l'audience correctionnelle, les avocats présents demandent systématiquement leur renvoi. Conformément à la motion adoptée par le barreau de Caen pour "suspendre le projet de loi Justice dont l’adoption porterait gravement atteinte à l’exercice professionnel des avocats, à l’intérêt des justiciables et amplifierait le démantèlement de l’institution judiciaire pour des raisons strictement économiques, au risque de fragiliser la société dans son ensemble". Le tribunal présidé par Christophe Subst fait droit à toutes ces demandes de renvoi. Seules les affaires sans avocats ont été retenues, quatre sur dix audiencées ce jour.

Des avocats caennais à la manifestation nationale à Paris

Outre le renvoi des audiences, les avocats sont également appelés à refuser d'être commis d'office pour les garde à vue ou les comparutions immédiates. Certains avocats caennais se sont également rendus à Paris pour participer à la manifestation nationale qui devait s'élancer à la mi journée. Le projet de loi justice est examiné ce mardi une nouvelle fois par les députés.