Faits divers – Justice

Jugé pour avoir tenté de foncer sur un policier

Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne lundi 20 mars 2017 à 18:45

Le palais de justice de Laval
Le palais de justice de Laval © Radio France - Fabien Burgaud

Deux jeunes Lavallois étaient jugé ce lundi après-midi par le Tribunal de Laval suite à cambriolage commis ce week-end sur la commune de Changé. En tentant d'échapper aux policiers, l'un d'eux au volant de sa voiture, a failli renverser un fonctionnaire de Police qui le sommait de s'arrêter.

Tout commence dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Les policiers sont appelés pour un cambriolage dans un pavillon de Changé, rue des Fougères. Les malfaiteurs sont entrés dans la maison par effraction en passant par une baie vitrée. Outre du matériel informatique, des bijoux et des vêtements, une voiture de sport a été dérobée. Une Mercedes Classe A blanche préparée par AMG dont la puissance s'élève à 380 chevaux et la valeur neuve à 55 000 euros.

Une arrestation le samedi matin

Cette voiture qui possède un tracker (dispositif permettant de géo-localiser le véhicule en cas de vol) est retrouvée par les hommes de la BAC (Brigade anti-criminalité) de Laval qui mettent en place un dispositif de surveillance. Dans la nuit, trois individus viennent récupérer la Mercedes et se dirigent vers un parking souterrain d'une résidence privée. Là, les policiers veulent procéder à l'arrestation des malfaiteurs qui parviennent à prendre la fuite en courant. Deux d'entre eux montent alors dans une voiture leur appartenant. Et c'est à ce moment là qu'un représentant des forces de l'ordre se met face au véhicule et lui demande de s'arrêter. Mais le policier voyant que la voiture prenait de la vitesse au lieu de ralentir s'est jeté pour éviter le véhicule dont l'une des portières était restée ouverte. "Une voiture devient alors une arme" a estimé l'avocate du policier lors de l'audience.

48 heures de garde à vue

L'interpellation n'a pas lieu mais un policier reconnait le conducteur et la plaque de la Clio est aussi relevée. Les deux hommes sont arrêtés le lendemain matin à leur domicile. Deux autres personnes (dont un mineur de 17 ans) sont également interpellées dans les heures suivantes.

Après 48 heures de garde à vue, les deux Lavallois âgés de 19 ans (le passager de la Clio) et 22 ans (le conducteur de la Clio) sont donc jugés en comparution immédiate. A l'audience, les deux hommes ont nié les faits de cambriolage qui leur sont reprochés. En revanche, le conducteur a reconnu être au volant de la Clio mais a expliqué que le policier avait surgit au dernier moment d'un buisson et qu'il n'avait pas eu le temps de s'arrêter. La petite salle d'audience du Tribunal est pleine. Les familles, les amis des deux prévenus sont présents tout comme le propriétaire de la Mercedes. En revanche, le Policier qui était lui aussi partie civile s'est fait représenter par un collègue à l'audience.

3 et 6 mois de prison ferme

Alors que le substitut du Procureur avait requis 6 mois et 1 an de prison ferme, le Tribunal de Laval a condamné le plus jeune à 3 mois de prison ferme (plus 6 mois avec sursis) et le plus âgé, celui qui était au volant de la Clio, à 6 mois ferme (plus 6 mois avec sursis). Contrairement à ce qu'avait demandé le parquet, il n'y a pas eu de mandat de dépôt de prononcé. Les deux hommes sont donc ressortis libre du Tribunal, accompagnés de leurs proches.