Faits divers – Justice

Jugé pour avoir tué son bébé de 7 mois

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu lundi 12 septembre 2016 à 5:10

Le palais de justice de Nantes
Le palais de justice de Nantes © Radio France - Pascale Boucherie

Un jeune père est jugé à partir de ce lundi par la cour d'assises de Loire-Atlantique. Il est accusé d'avoir tué sa petite fille de 7 mois. Avant cela, il y aurait eu d'autres coups. La maman est poursuivie pour n'avoir rien dit.

Un couple de très jeunes parents est jugé pour la mort de sa petite fille à partir de ce lundi à Nantes. Un bébé d'à peine 7 mois. Lui a 21 ans à l'époque, en 2014, il est accusé de lui avoir donné un coup de poing dans le ventre parce qu'elle pleurait. Elle, 19 ans, elle n'a rien dit alors qu'il y avait visiblement eu d'autres coups, avant. 

Il rentre de soirée, le bébé pleure, ça l'énerve

Quand la petite Helyana est amenée au CHU par ses parents, ce jour de juillet 2014, les médecins ne peuvent que constater son décès. Le corps du nourrisson âgé de 7 mois présente plusieurs blessures. Le décès est dû à une hémorragie interne provoquée par l'éclatement du foie. Le père reconnaît être responsable de la mort. Mais il conteste avoir porté un coup de poing au ventre de sa fille. Flou, confus, il dit ne pas se souvenir.

La nuit du drame, boulevard Einstein, dans les quartiers nord de Nantes, au domicile du grand-père paternel où vit toute la famille, il est trois heures du matin. Le père rentre de soirée, ça réveille le bébé. L'enfant pleure, ça l'énerve, il veut jouer avec elle, mais il est saoul. C'est à ce moment-là qu'il l'aurait frappée.

Une fracture du crâne plus ancienne

Si la mère est elle aussi poursuivie, pour non dénonciation de violences habituelles, c'est parce qu'à l'autopsie les experts découvrent une blessure plus ancienne, une fracture au crâne. Le soupçon pèse. L'enfant pourrait avoir été régulièrement battue. La mère dément formellement.

Le procès doit durer jusqu'à la fin de la semaine.