Faits divers – Justice

Jugé pour l'assassinat de son frère aîné à Rivesaltes, le jour de Noël

Par François Desplans, France Bleu Roussillon vendredi 21 mars 2014 à 11:03

Palais de justice de Perpignan
Palais de justice de Perpignan © Marie Rouarch / Radio France

L'énième dispute entre les deux frères fut celle de trop : le 25 décembre 2011, au domicile de la maman à Rivesaltes, Narciso, 52 ans, tue son frère aîné d'un tir de carabine. Depuis mercredi, ce fils d'immigré andalou comparaît devant les assises des Pyrénées-Orientales. Le verdict est attendu ce vendredi.

Narciso a toujours vécu dans l'ombre de son frère aîné. C'était le préféré de la famille pensait-il.

A cause de cette jalousie maladive , les deux frères étaient en conflit depuis de longues années. Ajoutez-y quelques histoires d'argent et la relation devient explosive. 

Le 25 décembre 2011, tous les deux sont réunis chez leur mère à Rivesaltes. Noël ou pas, les disputes se multiplient . Francisco le frère aîné s'empare d'un marteau qu'il brandit. De son côté, Narciso le menace d'un couteau avant de partir.

"J'avais trop bu, tout était brouillon dans ma tête" (Narciso)

Puis il revient, une deuxième fois et une troisième, cette fois-ci armé d'une carabine.

- "Je voulais lui faire peur" ; lâche-t-il à la barre. - "Ca ne vous a pas suffi, le couteau ?" ; lui lance le juge.

Narciso tente de se défendre : "J'avais trop bu, tout était brouillon dans ma tête". Le doigt sur la détente, inévitablement, le coup est parti. Francisco s'écroule, mortellement touché.

Une famille déchirée

Venue témoigner, sa mère craque. Dans le box des accusés, Narciso pleure lui aussi. "J'ai toujours choyé mes deux fils. Je les aimais tous les deux de la même manière" lance-t-elle en regardant Narciso, le regard plein de douleur mais sans haine. L'audition de la maman n'ira pas plus loin.

Le verdict est attendu ce vendredi.