Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Jugement en appel du maire de Firminy pour agression sexuelle : l'arrêt connu aujourd'hui

Les faits remontent à l'été 2016. Marc Petit participait à Istanbul à la labellisation Unesco des sites Le Corbusier. Il aurait alors tenté d'embrasser et de caresser, de force, une salariée du conseil départemental du Puy-de-Dôme.

Le maire de Firminy, Marc Petit.
Le maire de Firminy, Marc Petit. © Maxppp - Yves Salvat

Firminy, France

En février dernier en première instance au tribunal de Saint-Étienne, Marc Petit avait écopé d'une peine d'un mois de prison avec sursis et 2500 euros de dommages et intérêts à la victime et 2.000 euros au conseil départemental du Puy-de-Dôme. 

Mais, clamant toujours son innocence, il avait fait appel et refusé de démissionner de son poste de maire. Lors de l'audience en appel le 11 octobre dernier la cour a de nouveau examiné toutes les facettes de cette affaire avec le témoignage de sa victime présumée à la barre. Marc Petit ce jour-là devant le feu roulant des questions des magistrats s'est parfois montré très évasif.

L'avocate générale a requis 8 mois de prison, toujours avec sursis, mais elle y a ajouté une inscription au registre des délinquants sexuels qui n’avait pas été évoquée en première instance. L avocat de Marc Petit avait lui plaidé  une relaxe complète expliquant que l’enquête avait laissé beaucoup trop de zones d'ombre pour être véritablement probante. 

L'arrêt de la cour d'appel sera rendu à 13h30 ce lundi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu