Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Les migrants de Calais

"Jungle" de Calais : plus de 7.000 personnes prises en charge selon Bernard Cazeneuve

vendredi 4 novembre 2016 à 16:02 Par Bénédicte Courret, France Bleu Nord et France Bleu

Plus de 7.000 personnes ont été prises en charge au cours du démantèlement de la "jungle" de Calais annonce le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, ce vendredi.

Plus de 7.000 personnes ont été prises en charge après le démantèlement de la "jungle" de Calais.
Plus de 7.000 personnes ont été prises en charge après le démantèlement de la "jungle" de Calais. © AFP - Philippe Huguen

Calais, France

"Mises à l'abri" dans des centres d'accueil et d'orientation à travers toute la France depuis deux semaines : au total, plus de 7.000 personnes ont été prises en charge après le démantèlement de la "jungle" de Calais annonce le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ce vendredi. Les derniers mineurs ont quitté le camp de réfugiés cette semaine.

Cette annonce du ministère de l'Intérieur intervient alors que plus de 3.800 migrants ont été évacués ce vendredi matin dans le nord-est de Paris. Bernard Cazeneuve a tiré le bilan définitif du démantèlement de la "jungle" de Calais alors qu'il intervenait dans un colloque organisé par l'association France terre d'asile à Paris. Dans le détail, 5.132 adultes ont été envoyés dans des centres d'accueil et d'orientation (CAO) en régions et 1.932 mineurs ont été pris en charge à l'issue de l'opération menée fin octobre sur ce campement.