Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Justice : Ademo, rappeur du groupe PNL, jugé ce mercredi après son interpellation musclée en septembre

Par

L'artiste originaire de la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes (Essonne) est, notamment, poursuivi pour "outrage" après son interpellation mouvementée par la police en septembre à Paris alors qu'il se préparait un joint dans la rue.

Tarik et Nabil Andrieu du groupe PNL lors d'un concert au festival des Eurockeennes à Belfort en 2017. Tarik et Nabil Andrieu du groupe PNL lors d'un concert au festival des Eurockeennes à Belfort en 2017.
Tarik et Nabil Andrieu du groupe PNL lors d'un concert au festival des Eurockeennes à Belfort en 2017. © Maxppp - HUGO MARIE

Les images de son arrestation avaient tourné en boucle des réseaux sociaux. Le rappeur du groupe PNL, Ademo, doit être jugé ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris un peu plus de quatre mois après son interpellation musclée.

Publicité
Logo France Bleu

"Outrage", "rébellion" et "usage de stupéfiant"

Les faits se sont déroulés aux abords d'un café dans le quartier d'Alésia, dans le sud de Paris sous les yeux de sa compagne et de son enfant. Selon le récit de la police, une patrouille a vu Ademo, de son vrai nom Tarik Andrieu, en train de préparer un joint de cannabis. Les fonctionnaires procèdent alors à un contrôle d'identité mais le rappeur refuse de s'y soumettre et devient "agressif verbalement"

La situation dégénère et un attroupement de passants se forme dans la rue. Des fans reconnaissent l'artiste, certains filment la scène avec leur téléphone. Sur les images, plusieurs policiers mettent au sol le rappeur. Un policier lui faisant notamment une clef d'étranglement pour le maintenir à terre. 

Finalement menotté, puis conduit de force dans un fourgon de police, Ademo restera en garde à vue pendant 24 heures avant d'être libéré. Une affaire qui lui vaut d'être jugé ce mercredi pour "outrage" mais aussi pour "rébellion" et "usage de stupéfiant". Les avocats du rappeur, William Bourdon et Vincent Brengarth, n'ont pas souhaité faire de commentaire avant l'audience.

Le groupe PNL - Ademo et son frère N.O.S - connaît un succès phénoménal en France depuis 2015. Le groupe a notamment été lancé par le morceau "Le monde ou rien" dont le clip a été tourné dans la Scampia, quartier populaire de la banlieue de Naples.  Extrêmement discrets, les deux frères pratiquent une communication a minima et ne s'expriment pas dans les médias.

Publicité
Logo France Bleu