Faits divers – Justice

Justice : l'aide-soignante d'une maison de retraîte jugée pour des violences sur les résidents

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 28 septembre 2015 à 19:20

© Max PPP

L'employée de 55 ans aurait commis des violences sur une vingtaine de pensionnaires de l'EHPAD de La Pacaudière, près de Roanne. Ce sont ses collègues qui ont alerté la direction.

Une aide-soignante de 55 ans va être jugée ce mardi devant le tribunal correctionnel de Roanne. Elle est soupçonnée de maltraitances envers 26 patients de la maison de retraite de la Pacaudière, près de Roanne et comparaît pour "violences habituelles sur personne vulnérable".

Les faits se seraient déroulés entre janvier 2011 et mars 2014, dans l'EHPAD situé à une demi heure de Roanne. Ce sont les collègues de l'aide-soignante qui ont alerté la direction, une première fois en 2008, une deuxième en 2014. Ils ont parlé de brutalités exercées par leur collègue sur les patients atteints pour la plupart de la maladie d'Alzheimer. La prévenue, présumée innocente, leur aurait brossé les ongles jusqu'au sang, elle aurait ouvert les fenêtres de leurs chambres en les laissant plusieurs heures dans la froid, et aurait attaché une vieille dame à son fauteuil.

Pour l'avocat de l'aide-soignante, Me Doyez, la preuve des faits n'est pas établie. Il ajoute qu'il y a un contexte de fatigue dans l'établissement : "Ma cliente travaillait beaucoup, très souvent de nuit, elle était débordée. Oui elle a un fort tempérament, mais il n'y a aucune preuve, il n'y a que la parole de ses collègues".

L'audience est programmée à 15h devant le tribunal correctionnel de Roanne.