Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Coup de massue en appel pour 755 mineurs du bassin houiller qui réclamaient la reconnaissance du préjudice d'anxiété

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Les "gueules noires" réclamaient la reconnaissance de leur préjudice d'anxiété. La cour d'appel de Metz les a déboutées. Les mineurs avaient pourtant obtenu gain de cause en première instance.

Le leader syndical François Dosso annonce la mauvaise nouvelle aux anciens mineurs devant le palais de justice de Metz
Le leader syndical François Dosso annonce la mauvaise nouvelle aux anciens mineurs devant le palais de justice de Metz © Radio France - Clément Lhuillier

Metz, France

La cour d'appel de Metz a débouté, ce vendredi 7 juillet, 755 anciens mineurs lorrains exposés à des produits dangereux. Ils réclamaient une reconnaissance plus large de leur préjudice d'anxiété.

Les mineurs ont accueilli la nouvelle comme un choc. Ils étaient une cinquantaine, venus en bus de Freyming Merlebach, pour attendre la décision devant la cour d'appel de Metz. C'est leur délégué CFDT, François Dosso, mégaphone à la main, qui leur a annoncé que la justice les déboutait de leur demande : "Nous avons perdu sur toute la ligne " leur a-t-il dit avec un voix emprunte à la fois de colère et d'émotion lorsqu'il a évoqué la mort de 25 de leurs camarades depuis juin 2013, date à laquelle leur combat a débuté.

Nous ne nous cacherons pas pour mourir - François Dosso, délégué CFDT des mineurs

Les mineurs dénoncent un scandale judiciaire

Des anciennes gueules noires ont immédiatement laissé éclaté leur colère, dénonçant une honte, un scandale pour la justice. C'est un jugement d'autant plus inattendu que le conseil des prudhommes de Forbach leur avait accordé ce préjudice d'anxiété et 1000 euros chacun pour avoir été exposé à des produits toxiques et cancérogènes. Ils avaient estimé que ce n’était pas assez, et en appel, le 12 mai dernier, le parquet s'était rangé de leur côté. Les juges messins en ont décidé autrement estimant notamment que Charbonnage de France avait pris toutes les mesures nécessaires de protection des mineurs.

C'est un choc [...] une honte. C'est comme un insulte à ces années de travail. Notre slogan c'est de ne pas gagner sa vie au risque de la perdre. Certains de nos camarades l'on perdu, et aujourd'hui on nous dit, circulez, y a rien à voir - Albert Nouri, ancien mineur de Merlebach

Les anciens mineurs sont abattus mais promettent de continuer le combat devant la cour de cassation.

Les mineurs retraités étaient venus en bus du tout le bassin houiller de Moselle  - Radio France
Les mineurs retraités étaient venus en bus du tout le bassin houiller de Moselle © Radio France - Clément Lhuillier
Choix de la station

France Bleu