Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Justice : le "forcené de Cussac" condamné à six mois de prison avec sursis

-
Par , France Bleu Limousin

Le père de famille haut-viennois qui, en janvier dernier, avait été interpellé par le GIGN après avoir menacé sa famille et s'être retranché chez lui plusieurs heures à son domicile de Cussac a été condamné ce mardi à six mois de prison avec sursis.

Des gendarmes du GIGN (image d'illustration)
Des gendarmes du GIGN (image d'illustration) © Maxppp - Remi WAFFLART

Le père de famille qui, en janvier dernier, avait été interpellé par le GIGN après s'être retranché chez lui plusieurs heures à son domicile de Cussac en Haute-Vienne a été condamné ce mardi à six mois de prison avec sursis, a-t-on appris de source judiciaire. 

L'homme était jugé en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), c'est-à-dire la procédure du "plaider-coupable". Lors des faits, il avait menacé sa femme et ses deux filles avec une arme, au cours d'une soirée sur fond d'alcool et de violences conjugales, avant de rester retranché chez lui plusieurs heures avec la fillette la plus jeune, âgée de trois ans. 

Il avait fallu l'intervention du GIGN et de longues heures de négociations pour le convaincre de se rendre. Au final, personne n'avait été blessé. Outre sa condamnation à six mois de prison avec sursis, l'homme devra aussi se faire soigner et suivre un stage sur les violences conjugales.

Violences conjugales - 3919 numéro d'urgence
Violences conjugales - 3919 numéro d'urgence © Radio France - radio france
Choix de la station

À venir dansDanssecondess