Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Justice : Sabine Orsel est la nouvelle présidente du Tribunal de Grande Instance de Laval

lundi 16 avril 2018 à 17:12 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne

Sabine Orsel a 43 ans, elle est originaire de région parisienne, elle a commencé sa carrière de magistrat en 2001 à Bourges. Elle vient de prendre officiellement son poste au TGI de Laval, elle succède à Philippe Mury parti à la retraite début janvier.

Sabine Orsel prononce son discours d'installation devant une salle d'audience remplie
Sabine Orsel prononce son discours d'installation devant une salle d'audience remplie © Radio France - Stéphanie Denevault

Laval, France

Sabine Orsel a été juge d'instruction à Bourges entre 2001 et 2006, puis juge des enfants à Tours de 2006 à 2011, vice-présidente du TGI de Nevers de 2011 à 2015 et depuis elle était présidente du TGI de Saint-Quentin en Picardie. C'est la seconde femme à occuper le poste de chef de la juridiction mayennaise, la première c'était Elisabeth Linden entre 1985 et 1990. Le TGI de Laval a ensuite été dirigé pendant...22 ans par Jean-Patrice Douchy. Ces 5 dernières années, c'est Philippe Mury qui était en poste. Il a pris sa retraite début janvier. 

Le TGI de Laval va faire sa révolution numérique

Sabine Orsel veut faire entrer son palais dans le 21ème siècle, avec la dématérialisation. Le papier, c'est bientôt fini à Laval. Mais plus que le papier, la présidente plaide pour la transformation numérique. Les magistrats vont être formés à cette grande révolution.