Faits divers – Justice

Procès du meurtre de la bijoutière de Marseille en 2001 : Sébastien Peduzzi condamné à 20 ans

Par Kevin Boderau, France Bleu Provence vendredi 13 octobre 2017 à 20:13

Sebastien Peduzzi a été condamné par la Cour d'Assises du tribunal de Draguignan (Var)
Sebastien Peduzzi a été condamné par la Cour d'Assises du tribunal de Draguignan (Var) © Maxppp - Maxppp

Sébastien Peduzzi, marginal de 36 ans, était jugé cette semaine pour la troisième fois pour le meurtre de la bijoutière Janie Cassely, le 23 novembre 2001 à Marseille. La cour d'assises du Var l'a condamné à 20 ans de réclusion.

Le 23 novembre 2001, Janie Cassely était abattue d'une balle en pleine tête dans sa bijouterie de la rue Paradis dans le premier arrondissement de Marseille. D'abord innocenté en 2005, puis condamné en appel en 2010 à 20 ans de prison, Sébastien Peduzzi comparaissait pour la troisième fois devant la justice pour ce crime après que ses avocats avaient obtenu la révision du procès auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

"Nous espérons que c'est l'aboutissement" - maître Christophe Bass, avocat de la famille de la victime

Trois procès en seize ans

Pendant ces trois jours de procès (depuis mercredi) la cour d'assises du Var a donc dû reprendre cette affaire vieille de 16 ans depuis le début. Une épreuve pour la famille de la victime et notamment son mari et ses deux enfants âgés à l'époque de 18 et 21 ans. Condamné notamment d'après le témoignage d'une connaissance, l'accusé, diagnostiqué schizophrénique par les experts, a tenté pendant ce procès de convaincre la cour qu'il "n'était pas fou" et a continué, comme depuis le début, de clamer son innocence. Il n'aura pas réussi à convaincre les jurés et cette peine confirme donc celle prononcée à Nice en 2010.

Sébastien Peduzzi a déjà purgé 10 ans de détention provisoire pour ce crime. Il dispose désormais de cinq jours pour demander un pourvoi en cassation.