Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Kalifa Coulibaly, attaquant du FC Nantes, accusé de violences par son ex compagne et placé en garde à vue

lundi 27 août 2018 à 17:46 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan et France Bleu

L'attaquant malien des Canaris Kalifa Coulibaly a passé la nuit de mercredi à jeudi en garde à vue à Nantes, accusé de violences et de menaces par son ex compagne. Cette dernière n'a pas porté plainte. Le joueur conteste tout acte de violence et se dit "peiné de ces accusations injustifiées".

Kalifa Coulibaly, samedi 25 août à la Beaujoire, face au SM Caen
Kalifa Coulibaly, samedi 25 août à la Beaujoire, face au SM Caen © Maxppp -

Nantes, France

On l'apprend ce lundi : Kalifa Coulibaly a été placé en garde à vue mercredi dernier dans la soirée à Nantes, accusé de violences par son ex compagne, arrivée la veille de Belgique où elle réside. De source policière, la jeune femme dit avoir été bousculée par l'attaquant nantais qui l'aurait également menacée avec un marteau. Après avoir été entendu par les policiers nantais, cette dernière refuse de porter plainte et de faire constater ses blessures éventuelles au CHU de Nantes. Puis repart en Belgique. 

Le FC Nantes "conserve toute sa confiance" en Coulibaly

Kalifa Coulibaly, "récupéré" par le directeur général du FCN Franck Kita jeudi matin à la sortie du commissariat, est ressorti libre sans poursuite contre lui à ce stade. Mais les policiers de la sûreté départementale poursuivent leur enquête. Ce jeudi,dans un communiqué, le FC Nantes a renouvelé sa confiance à l'international malien qui était d'ailleurs titulaire samedi à la Beaujoire contre Caen (1/1) : "rassuré par les échanges qu’il avait pu avoir avec les policiers l’ayant interrogé le 22 août et confiant en ses propres explications, le joueur a également tenu à rassurer le FC NANTES sur sa capacité à jouer contre le SM CAEN dès samedi soir", explique le club.

Communiqué de Kalifa Coulibaly sur son compte Instagram, le 27 août 2018 - Aucun(e)
Communiqué de Kalifa Coulibaly sur son compte Instagram, le 27 août 2018

Kalifa Coulibaly, lui, a publié un communiqué millimétré sur son compte Instagram, évoquant des accusations "insupportables" et "préjudiciables à sa famille et son club". Le joueur de 27 ans, arrivé chez les Canaris à l'été 2017, "conteste tout acte de violence sur son ex compagne" et dit souhaiter "que ces accusations soient rapidement écartées et [son] honneur rétabli".