Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Koh-Lanta annulé : la garde à vue du candidat soupçonné d'agression sexuelle a été levée

lundi 14 mai 2018 à 11:01 - Mis à jour le lundi 14 mai 2018 à 19:30 Par Germain Arrigoni, France Bleu

La garde à vue du candidat de Koh-Lanta soupçonné d'agression sexuelle a été levée ce lundi à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Il avait été placé en garde à vue en revenant du tournage de la prochaine saison de l'émission qui a été annulée. L'enquête se poursuit, indique le parquet.

L'un des totems fidjis de Koh-Lanta.
L'un des totems fidjis de Koh-Lanta. - Philippe Le Roux / TF1

Le candidat de Koh-Lanta soupçonné d'agression sexuelle a été placé en garde à vue ce lundi matin à Bobigny, dans les locaux de la sous-direction de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, après son arrivée à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Sa garde à vue a été levée en fin de journée. L'homme, qui nie les faits, a été laissé libre et "l'enquête se poursuit", a ajouté le parquet.

La candidate qui l'accuse d'agression sexuelle a déposé plainte dimanche à son retour en France. Le parquet de Bobigny a saisi la police judiciaire.   

Pour l'avocat du candidat mis en cause, "aucun des cinq témoins ne confirme la version de la plaignante" 

"Aucun motif ne permettait de maintenir mon client en garde à vue", a dit sur BFMTV l'avocat du candidat mis en cause, Jérémie Assous. "Sa version des faits est parfaitement conforme avec celle des cinq autres personnes qui étaient dans la hutte avec la plaignante", a-t-il dit sans plus de précisions. "Aucun de ces cinq témoins ne confirme la version de la plaignante".

La plaignante "ne cèdera à aucune forme de pression", dit son avocat 

De son côté, l'avocat de la plaignante, Léon del Forno, a déclaré à l'AFP que sa cliente "ne commentera pas publiquement les faits dont elle a été victime". Elle "réserve l'intégralité de ses déclarations à la justice", a-t-il ajouté. "Sa détermination est intacte et elle ne cèdera à aucune forme de pression ou d'intimidation", a-t-il encore dit.

Le tournage de la prochaine saison annulé 

Le tournage de la prochaine saison de Koh-Lanta, l'émission d'aventures diffusée sur TF1, a été annulé par la société de production Adventure Line.

"Dans  la nuit du 4ème au 5ème jour de tournage une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d’une agression sexuelle", a en effet précisé la productrice Alexia  Laroche-Joubert dans un communiqué. "Ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné"

Lancé en 2001 sur TF1 et présenté depuis 2002 par Denis Brogniart, "Koh-Lanta" est l'adaptation française du jeu d'aventures américain "Survivor", et doit son nom à une île en Thaïlande où la première saison s'était déroulée.  

Mêlant téléréalité et jeu d'aventure, les candidats s'affrontent lors d'épreuves physiques et de votes éliminatoires, le vainqueur remportant 100.000 euros.