Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'accès aux plages de Palavas interdit à partir de 23h

-
Par , France Bleu Hérault

Le maire de Palavas-les-Flots (Hérault) a pris un arrêté pour interdire l'accès aux plages de 23h à 6h du matin. Même s'il s'en défend, il répond ainsi à la colère des habitants qui manifestaient vendredi pour dénoncer notamment les nuisances sonores.

Les manifestants contre les incivilités de vendredi dernier vont pouvoir dormir au calme
Les manifestants contre les incivilités de vendredi dernier vont pouvoir dormir au calme © Radio France - Claire Moutarde

Les plages de Palavas-les-Flots sont désormais interdites à partir de 23h. L'arrêté a été pris mardi en raison des nuisances sonores. Les habitants et touristes étaient excédés par les incivilités. 

D'après le maire de la commune, Christian Jeanjean, et d'autres maires de stations balnéaires, ce problème inédit s'explique par la fermeture des lieux de festivités, clubs et boîtes de nuit. Les fêtards, jeunes et moins jeunes, se tournent donc vers les plages, à deux pas des habitations. Le problème est également accentué par la hausse de la fréquentation estivale, 30 à 40% supérieure à celle des années précédentes.

"On comprend que l'été, tout ne puisse pas être d'un calme absolu, mais il y a des limites. C'était véritablement insupportable. Cette interdiction permet quand même à tout le monde de profiter de la mer et de la plage, mais de ramener un peu de tranquillité le soir." Christian Jeanjean, maire de Palavas-les-Flots.

Le maire Christian Jeanjean a pris un arrêté contre les nuisances sonores nocturnes

Pour les habitants et touristes excédés, il était temps que les nuisances cessent. Ils exprimaient leur colère vendredi dernier. Même si le maire s'en défend, la manifestation, qui a réuni 300 personnes, a certainement fait bouger les lignes. 

Pour faire respecter ce nouvel arrêté, la municipalité a déployé les moyens nécessaires. Un 4x4 a été mis en circulation et permet aux deux brigades de policiers, dont les effectifs ont été augmentés, de faire des patrouilles sur les deux rives toutes les heures. Faire sortir les fêtards de la plage demeure la priorité des forces de l'ordre. Les amendes ne sont pour l'instant pas prévues, sauf en cas de récidive. 

Malheureusement on ne peut pas être que sur ce point là car il y a d'autres interventions à gérer, et puis on retrouve ces gens bruyants ensuite dans le centre ville. Mais on essaye quand même de faire le maximum. Richard Gérard, adjoint de la police municipale de Palavas-les-flots.

Le respect du nouvel arrêté est contrôlé par la police municipale

L'arrêté est valable jusqu'au 15 septembre mais pourrait être retiré d'ici quinze jours, une fois le calme revenu en raison de la baisse de fréquentation.

Par ailleurs, pour empêcher les rodéos nocturnes, la vitesse a été limitée à 30 km/h dans toute la ville. La mesure satisfait le maire, et pourrait bien devenir permanente.

Je pense que c'est une bonne chose. On est dans une ville, il y a des gosses qui traversent, des enfants qui sont seuls et ne voient pas le danger, des personnes âgées qui veulent traverser tranquillement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess