Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Vienne : Tristan, l'adolescent porté disparu à Veyrac, a été retrouvé sans vie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Le corps sans vie de Tristan, l'adolescent porté disparu depuis ce jeudi à Veyrac, a été retrouvé en fin de matinée ce vendredi par les gendarmes de la Haute-Vienne. Un important dispositif avait été déployé dès jeudi, et étendu ce matin, avec l'appui d'un chien Saint-Hubert venu d'Île de France.

L'adolescent était âgé de 15 ans. Un dispositif de recherche important avait été déployé pour tenter de le retrouver.
L'adolescent était âgé de 15 ans. Un dispositif de recherche important avait été déployé pour tenter de le retrouver. © Radio France - Nina Valette

Limousin, France

Il était porté disparu depuis jeudi et un appel à témoins avait été lancé. Selon la gendarmerie de la Haute-Vienne, le corps sans vie de Tristan, 15 ans, a été retrouvé par les gendarmes ce vendredi en fin de matinée à Veyrac.  

Une information confirmée par Jean-Philippe Rivaud, le Procureur de Limoges.  L'adolescent serait décédé jeudi en fin de matinée selon les premières constatations. Une enquête judiciaire a été ouverte et la thèse d'un décès accidentel est privilégiée par le Parquet de Limoges. 

Un important dispositif de recherches avait été mis en place 

Un important dispositif de recherche avait été déployé dès le jeudi après-midi et jusque tard dans la nuit. Une quarantaine de gendarmes était mobilisés, appuyés par l'hélicoptère de la gendarmerie, mais aussi une équipe cynophile. Ce vendredi les recherches avaient repris à 7 heures du matin.

Les gendarmes de la Haute-Vienne étaient alors appuyés par une soixantaine d'élèves de l'école de gendarmerie de Tulle en Corrèze, et un chien, un Saint-Hubert spécialisé dans le pistage, était arrivé en fin de matinée au moment de la découverte du corps.

Choix de la station

France Bleu