Faits divers – Justice

Fillon gate : pour Michel Savin, sénateur LR de l'Isère, François Fillon a "apporté des éléments de clarifications"

Par Mathilde Riboulleau, France Bleu Isère vendredi 27 janvier 2017 à 16:48

François Fillon et son épouse, Penelope.
François Fillon et son épouse, Penelope. © Maxppp -

Quelques semaines après la victoire de François Fillon à la primaire de droite, sa femme, Penelope est visée par une enquête.Elle est soupçonnée d'avoir occupé des emplois fictifs, notamment comme attachée parlementaire de son mari. Michel Savin, sénateur de l'Isère, défend le candidat de droite.

S'il était mis en examen, Francois Fillon ne sera plus le candidat de la droite à l'élection présidentielle. Cette promesse, faite alors qu'il n'était pas encore en course pour la primaire de la droite résonne aujourd'hui étrangement. Son épouse est, en effet, accusée de "détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits". Penelope Fillon est accusée d'avoir touché 500.000 euros, durant huit années, comme attachée parlementaire de son mari et du suppléant de celui-ci.

→ VIDÉO - Affaire Penelope Fillon : "Ma femme travaille pour moi depuis toujours", affirme François Fillon

Invité jeudi soir, sur le plateau de TF1, François Fillon a défendu sa femme et confirmé qu'il "portera plainte contre les journaux qui affirment que sa femme avait un emploi fictif".

Michel Savin, sénateur-maire de l'Isère, défend le candidat de la droite à la présidentielle " François Fillon a apporté des éléments de clarification qui, à mes yeux, devraient mettre fin à cette polémique". Pour lui, Pénélope Fillon a joué le même rôle que beaucoup de proches ou membres de familles d'hommes politiques "20% des parlementaires ont quelqu'un de leur famille comme collaborateur, la loi ne l'interdit pas".

Les attachés parlementaires sont souvent des proches des hommes politiques car "l'attaché parlementaire est amené à gérer les dossiers qui sont confidentiels, cela exige une totale confiance en la personne et une grande loyauté"' affirmait Michel Savin ce vendredi matin l'antenne de France Bleu Isère.

Mais qu'en est-il de la somme colossale de 500.000 euros ? "Concernant la rémunération, chaque parlementaire a une enveloppe pour ses collaborateurs et lorsque vous employez un membre de votre famille la montant ne doit pas dépasser 50 % de cette enveloppe, et c'est le cas de Pénélope Fillon".

Michel Savin, s'exclame "mais qui vous parle d'emploi fictif ? (...) Certains disent qu'elle a joué un vrai rôle, d'autres non, la justice est saisie, laissons la faire son travail. (...) Depuis sa large victoire, François Fillon a subi une avalanche de calomnies, de critiques et de mensonges". Avant de confirmer qu'avec "Jean-Pierre Barbier et Thierry Kovacs nous allons organiser la campagne de François Fillon en Isère".

  - Visactu
© Visactu -

L'invité de France Bleu isère ce matin, Michel Savin, sénateur-maire de l'Isère.