Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

L'agence du "Dauphiné Libéré" investie par des "gilets jaunes" à Thonon-les-Bains

jeudi 14 février 2019 à 12:32 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Au moins une quinzaine de personnes portant des gilets jaunes ont investi ce jeudi matin l'agence du journal "Le Dauphiné Libéré" de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). Elles ont recouvert les vitrines avec des affiches. Une journaliste a été bousculée. Deux personnes ont été interpellées.

L'agence a été recouverte de photos de personnes blessées lors des manifestations
L'agence a été recouverte de photos de personnes blessées lors des manifestations - Dauphiné Libéré

Thonon-les-Bains, France

Il était 10 heures ce jeudi matin, quand au moins une quinzaine de personnes portant des gilets jaunes ont pénétré dans les bureaux de l'agence du quotidien Le Dauphiné Libéré à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). 

Ils ont d'abord recouvert la vitrine extérieure avec des affiches représentant des personnes blessées lors des dernières manifestations. Certains ont voulu entrer dans les bureaux. Nos confrères du Dauphiné signalent qu'une journaliste qui tentait de s'interposer a été bousculée. 

La police est intervenue. Deux personnes ont été interpellées et sont en garde à vue pour violences volontaires. Les manifestants ont déclaré qu'ils venaient protester contre un article du journal traitant de la crise des gilets jaunes paru ce jeudi matin.