Faits divers – Justice

L'agresseur aux tags racistes de Bourg-lès-Valence court toujours, marche blanche mercredi

Par David Meilhac, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 28 juillet 2014 à 6:00 Mis à jour le lundi 28 juillet 2014 à 17:20

Les tags racistes ont été peints sur la porte de l'appartement de la victime à Bourg les Valence, juste avant l'agression.

Samedi matin, une jeune mère de famille s'est faite violemment agresser dans son appartement de Bourg-lès-Valence. Sur la porte, des tags racistes. La communauté musulmane dénonce un acte islamophobe et appelle à une marche blanche mercredi soir à 18h30.

L'agresseur de Bourg-lès-Valence court toujours. Samedi matin, il a peint des tags racistes sur la porte d'appartement d'une famille d'origine maghrébine. Il a également frappé au visage la mère de trois enfants et entaillé son bras à l'aide d'une arme blanche. 

Une agression qui choque dans la commune

Les messages de colère n'ont pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux, notamment de la part de membres de la communauté musulmane. Dans un premier temps, une manifestation de soutien devait se tenir lundi soir. Mais les organisateurs ont préféré attendre la fin du ramadan pour mobiliser le plus grand nombre. Une marche blanche sera donc organisée mercredi soir, à 18h30, au départ de la mairie de Bourg-lès-Valence. Un collectif d'associations s'est constitué pour organiser la marche et éviter les débordements.

L'Imam de Valence, très marqué par cette agression, réclame la présence des responsables nationaux de la communauté musulmane, mais aussi celle du Ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ou du 1er ministre Manuel Valls lors de cette marche blanche.

Une victime toujours très marquée

La victime reste physiquement et moralement très marquée par l'agression dont elle a été victime. Dimanche matin, elle s'est rendue au commissariat pour déposer plainte. Elle y est retournée lundi, cette fois pour dresser le portrait robot de son agresseur. Elle décrit un jeune homme d'une vingtaine d'années, de type européen, qui portait sur lui une tenue assez similaire à celle des pompiers. C'est d'ailleurs ce détail qui l'a mise en confiance et lui a fait ouvrir la porte.

Déséquilibré? Raciste?

La police ne néglige aucune piste, notamment celle d'un déséquilibré. Mais pour les proches et les soutiens de la victime, pas de doute: il s'agit d'un acte raciste et islamophobe. En témoignent les inscriptions peintes sur la porte de cet immeuble tranquille de Bourg : "salle arabe, vous allez tous mourir, Israël vainqueur" . Le couple touché par l'agression a 3 enfants, et vit dans un quartier très calme de Bourg-lès-Valence, hors des zones sensibles de la commune.