Faits divers – Justice

L'agresseur présumé du député socialiste Pascal Terrasse placé en détention provisoire

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 13 mars 2015 à 19:19

Pascal Terrasse député socialiste de l'Ardèche (1re circonscription)
Pascal Terrasse député socialiste de l'Ardèche (1re circonscription) © Assemblée nationale

En garde à vue, l'homme de 40 ans, habitant de Saint-Montan dans le Sud Ardèche, a reconnu avoir frappé le député socialiste Pascal Terrasse ce jeudi soir. Il sera jugé mardi en comparution immédiate.

L'agresseur présumé de Pascal Terrasse a été placé en détention provisoire ce vendredi soir et sera jugé mardi en comparution immédiate.

L'homme de 40 ans originaire de Saint-Montan dans le Sud Ardèche a reconnu les faits et exprimé aucun regret en garde à vue. Jeudi soir, il a frappé au visage et donné un coup de tête au député socialiste qui participait à une réunion publique à Saint-Montan. Il est poursuivi pour violences sur personne chargée de mission de service public avec guet-apens, c'est à dire préméditation.

Dans son témoignage, Pascal Terrasse, également candidat pour les élections départementales, explique que l'agression n'avait semble t-il aucun motif politique: "c'est plus l'affaire de quelqu'un qui est malade et "détraqué" qu'un acte politique" dit le député de l'Ardèche. L'agresseur aurait tenu des propos inconhérents sur sa volonté d'éradiquer la maçonnerie internationale.