Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'agression homophobe à Rouen suscite une vive émotion

lundi 29 octobre 2018 à 18:47 Par Eric Turpin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

L'agression homophoble dont une jeune homme a été victime à Rouen dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 octobre, provoque indignation et colère sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont vivement réagi à commencer par des membres du Gouvernement et des élus.

L'agression de Romain suscite une vague d'indignation
L'agression de Romain suscite une vague d'indignation © Radio France - Cyrille Ardaud

L'agression homophobe dont a été victime Romain* dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 octobre suscite une vive émotion. Le jeune homme a été séquestré, frappé et insulté par des hommes qu'il avait rencontré lors de la soirée dans une boite de nuit. Une enquête a été ouverte par le Parquet de Rouen. 

Cette nouvelle agression a indigné de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux jusqu'au gouvernement. 

Emmanuel Macron a réagi lundi soir sur son compte Twitter. « Les violences homophobes doivent être une préoccupation pour notre société tout entière. Elles sont indignes de la France. Des mesures concrètes seront annoncées mais ne sauraient remplacer l’humanité et la tolérance qui sont au cœur de notre culture », a écrit le président de la République.

Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a également réagi sur Twitter, assurant apporter son soutien "aux personnes courageuses qui ouvrent les yeux de toute la société". 

De son côté, Benjamin Griveaux, le porte-parole du Gouvernement, assure que "les coupables seront retrouvés et jugés". 

Annie Vidal, députée LREM de Seine-Maritime, condamne avec fermeté cette agression homophobe.

Joël Deumier président de l'association SOS Homophobie a dénoncé une "nouvelle agression homophobe insoutenable". Il demande aux pouvoirs publics d'agir "concrètement et rapidement". 

* Le prénom de la victime a été modifié