Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 2 : l'AJ Auxerre licencie Pierre-Yves Polomat après une bagarre sur la pelouse mi-mars

samedi 31 mars 2018 à 10:29 Par Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Comme pressenti, les dirigeants auxerrois ont frappé fort après la bagarre entre Pierre-Yves Polomat et Michaël Barreto. Le contrat du premier est cassé, le second écope de deux semaines de mise à pied avec retenue de salaire.

Pierre-Yves Polomat n'est plus un joueur de l'AJA. Il est licencié.
Pierre-Yves Polomat n'est plus un joueur de l'AJA. Il est licencié. © Maxppp - Jérémie FULLERINGER

Auxerre, France

Les images avaient fait le tour du monde. Deux joueurs de l'AJA, Pierre-Yves Polomat et Michaël Barreto, qui se tapent dessus en plein match : une grande première, en ce soir du 16 mars dernier, lors de la défaite de l'AJ Auxerre à Quevilly-Rouen (4-1), forcément, çà choque et çà fait causer. Alors, face à ces événements rarissimes et lamentables, notamment pour son image, la direction de l'AJ Auxerre a frappé fort.  Après avoir mis à pied les deux joueurs depuis le 19 mars, avec retenue de salaire, elle annonce ses sanctions, ce samedi, à travers un communiqué. 

"Pour Pierre-Yves Polomat, il a été décidé la rupture anticipée de son contrat de travail indique le club icaunais. Il lui est reproché (en tant que récidiviste) des reproches injustifiés, insultes et coups à coéquipier, alors que l’action se déroulait du côté de son poste. L’AJA a décidé qu’il était impossible que Pierre-Yves Polomat puisse continuer d’exercer son métier au sein du club."

Le défenseur martiniquais, 24 ans, arrivé l'été dernier sur les bords de l'Yonne, était prêté par Saint-Étienne (L1) jusqu'à la fin de la saison. Malgré une saison sportive positive, on ne le reverra donc plus sous les couleurs de l'AJA. Son lourd passé disciplinaire, avec déjà un coup porté à l'un de ses équipiers lors de sa saison à Laval (2014-2015), le fait qu'il ait été renvoyé du centre de formation de Marseille et ses propos envers un joueur Lyonnais lors d'un derby entre Saint-Étienne et Lyon, ont aussi pesé dans la balance.

Pour Michaël Barreto, plus considéré comme une victime dans l'histoire, même s'il a répondu au premier coup (de tête) de Polomat, la sanction est moindre mais tout aussi rarissime. Pour son milieu de terrain de 27 ans, sous contrat encore deux années, l'AJA "a décidé d’une mise à pied sans salaire de 15 jours. Coupable d’une mauvaise réaction, qui a entraîné son expulsion et sa suspension, il s’entraînera avec le groupe CN3 à compter du 2 avril et pourrait retrouver le groupe professionnel début mai. " Il restera alors deux matches de Ligue 2.

Barreto effectuera des actions sociales auprès de jeunes footballeurs des Rosoirs

Selon le communiqué, pour Michaël Barreto, "il a été décidé d’un commun accord avec le joueur, qu’il effectuerait des actions sociales auprès de jeunes footballeurs de l’association des Rosoirs d’Auxerre en animant des séances d’entraînement pour leurs jeunes joueurs puis en arbitrant un tournoi de jeunes prévu au Stade Abbé Deschamps."

"Décisions logiques" pour les supporters auxerrois

Les supporters de l'AJA approuvent ces sanctions

Les salaires non versés aux joueurs seront reversés à des associations

Le club a décidé de faire don du salaire qu’aurait perçu le joueur durant sa mise à pied disciplinaire à trois associations locales :

  • L’association des Restos du Cœur de l’Yonne,
  • L’association des Rosoirs,  
  • L’association « Famille AJA », association qui forme les supporters de demain.

L'AJ Auxerre achève son communiqué avec l'envie de tourner la page et "compte désormais se tourner vers sa fin de saison où les joueurs auront à cœur de montrer une image plus conforme aux valeurs de notre club." Les deux joueurs avaient été sanctionnés de six matches de suspension ferme pour Polomat et cinq pour Barreto par la commission de discipline de la LFP.

Polomat retourne à Saint-Étienne

Peu après la décision de l'AJ Auxerre, le club d'origine de Pierre-Yves Polomat s'est exprimé dans un communiqué. L'AS Saint-Étienne prend acte et précise que le joueur "ne pourra réintégrer l’effectif professionnel du club que le 1er juillet prochain". Il sera convoquer par la direction du club stéphanois "dans les prochains jours (...) pour évoquer le comportement exemplaire qui doit être le sien en toutes circonstances (...) jusqu’à sa réintégration dans le groupe professionnel."

Découvrez l'intégralité du communiqué de l'AJ Auxerre

  - Aucun(e)
- © AJA