Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

"L'Alsace a un problème avec l'antisémitisme" : Maurice Dahan, président du consistoire israélite du Bas-Rhin

Au lendemain de la profanation du cimetière juif de Westhoffen près de Strasbourg, c'est un sentiment de colère et d'incompréhension qui domine en Alsace explique Maurice Dahan, président du consistoire israélite du Bas-Rhin.

Maurice Dahan (au centre), président du consistoire israélite du Bas-Rhin.
Maurice Dahan (au centre), président du consistoire israélite du Bas-Rhin. - Préfecture du Bas-Rhin

Westhoffen, France

"Je ne comprends pas, je suis écœuré, indigné et je reste dans cette incompréhension", commente Maurice Dahan, président du consistoire israélite du Bas-Rhin, au lendemain de la découverte de la profanation de 107 tombes du cimetière juif Westhoffen, près de Strasbourg. "Si l'Alsace n'est pas antisémite, elle a malgré tout un problème avec l'antisémistime", analyse Maurice Dahan, invité de France Bleu Alsace mercredi matin.

Je ne sais pas pourquoi personne ne voit jamais rien"

Contrairement à celui de Quatzenheim (profané en février dernier), installé sur les hauteurs du village, le cimetière de Westhoffen est lui situé en plein cœur du village. "Je ne sais pas pourquoi personne ne voit jamais rien, n'entend jamais rien. Je ne parle pas de complicité, je parle d'un éveil, d'une demande d'éveil de conscience à la vigilance. Ce n'est pas possible qu'un chien n'ai pas aboyé quand ce malfrat commettait son exaction. On est au cœur de Westhoffen, il y a des terrasses, des balcons qui donnent sur le cimetière", s'insurge Maurice Dahan. 

Une habitante du village de 1.600 âmes a expliqué aux gendarmes qu'elle avait vu les croix gammées mais qu'elle n'a pas pensé à les prévenir. Une situation impensable pour Maurice Dahan. "J'espère qu'elle a eu une hallucination, parce que c'est encore plus terrible. Voir des tags et ne pas considérer comme normal ou naturel de contacter la gendarmerie".

Des caméras de vidéosurveillance dans les cimetières juifs d'Alsace

Face à cette épidémie d'actes antisémites en Alsace, les pouvoirs publics ont en place depuis plusieurs années des actions de prévention à l'égard des jeunes, des veilleurs effectuent des rondes dans les cimetières juifs à l'initiative des deux départements alsaciens. "Pendant longtemps, je me suis opposée à la mise en place de caméras de vidéosurveillance dans les cimetières parce que je me disais que si on doit surveiller les morts, on touche le fond". 

Après cette nouvelle profanation, Maurice Dahan a changé d'avis : "Il va falloir rajouter des caméras dans les cimetières, parce que _ces gens là veulent atteindre les juifs par leur mémoire et par leurs défunts. Je veux qu'ils sachent qu'il n'y arriveront pas_. On restera debout et on les pourchassera aussi longtemps que possible, on fera tout pour que les gendarmes les retrouvent".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu