Faits divers – Justice

L'amiante inquiète Les Marches

Par Vianney Smiarowski, France Bleu Pays de Savoie jeudi 24 septembre 2015 à 15:05

Le site où est entreposé l'amiante, à côté des vignes des Marches
Le site où est entreposé l'amiante, à côté des vignes des Marches © Radio France - Vianney Smiarowski

C'est une situation qui dure depuis 2012 au moins. Un entrepreneur, spécialisé dans le désamiantage, installé sur la commune, stocke illégalement des déchets d'amiante sur son terrain. Les voisins et la municipalité désespèrent de le voir disparaître.

Juste à côté des vignes et des premières maisons, plus d'une tonne de déchets d'amiante dans des sacs ou a l'air libre, Lilia habite à proximité et a du mal à comprendre la situation. "Ce n’est pas normal de nous faire subir cela. Il y a une politique de désamiantage qui est mise en place, il y a des normes et il faut les respecter" dit elle.

Lilia au micro France Bleu Pays de Savoie de Vianney Smiarowski

Dans le quartier, plusieurs habitants n'osent pas en parler ou n'osent pas porter plainte de peur des représailles. Corine craint pour sa santé "on ne sait pas ce qui peut se passer dans l’aire et quand on a des enfants en bas âge c’est sûr qu’on se pose des questions" explique-t-elle.

 

Corine au micro France Bleu Pays de Savoie de Vianney Smiarowski

Beaucoup de questions mais peu de réponses. L'ancienne municipalité avait déjà alerté les services de l’État. La maire actuelle a déposé une deuxième plainte pour mise en danger de la vie d'autrui mais malgré cela rien ne bouge ou presque. "C’est vrai qu’on a cette impression .Le conseil municipale en est bien conscient et peut être qu’un jour il faudra qu’on aille sur la voie publique pour se faire entendre. Il est hors de question que la commune paye pour débarrasser les déchets sur ce terrain privé" explique Serge Joly, premier adjoint aux Marches.

Serge Joly au micro France Bleu Pays de Savoie de Vianney Smiarowski

_"Ce secteur se situe à 200 mètres_ du lac de Saint-André, au cœur du vignoble, nous sommes la première commune vinicole de Savoie, il y a la nappe phréatique également. Donc aujourd’hui on s’interroge sur la dangerosité de situation. Quels seront les dégâts dans quelques années ? Les services de l’Etat doivent se mobiliser pour faire enlever ce stock.  Les riverains sont excédés parce qu’ils voient encore des mouvements, il y a peut être encore des dépôts dans ce secteur. Il faudrait qu’ils se mobilisent et portent plainte également pour faire avancer le dossier. Aujourd’hui on ne peut pas dire que ce stock n’est pas un danger" poursuit le premier adjoint.

Serge Joly au micro France Bleu Pays de Savoie de Vianney Smiarowski

 

La municipalité et le propriétaire du terrain où est stockée l'amiante ont rendez vous au tribunal correctionnel de Chambéry le 20 novembre prochain.<!--[if !mso]><object classid="clsid:38481807-CA0E-42D2-BF39-B33AF135CC4D" id=ieooui>

<![endif]--><!--[if gte mso 10]>

<![endif]-->