Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'ancien doyen de la fac de droit de Montpellier porte plainte pour injures et menaces

mardi 1 mai 2018 à 14:57 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Après sa mise en examen pour "complicité d'intrusion" et "complicité de violences", l'ancien doyen de la fac de droit de Montpellier attaque à son tour en justice. Il vient de déposer une plainte contre X pour "injures, menaces et incitation à la haine".

Philippe Petel, ancien doyen de la faculté de droit de Montpellier
Philippe Petel, ancien doyen de la faculté de droit de Montpellier © Maxppp - Maxppp

Montpellier, France

Un mois et demi aprés les incidents de la fac de droit de Montpellier, incidents durant lesquels un "commando" d'hommes cagoulés a violemment expulsé des étudiants qui occupaient un amphi, l'ancien doyen de la fac de droit a décidé de porter plainte contre X pour "injures, menaces et incitation à la haine"

Philippe Petel, démis de ses fonction de doyen par le président de l'université Montpellier 1 quelques jours après ces incidents, a été mis en examen en avril pour "complicité d'intrusion" et "complicité de violences".

Mais depuis cette affaire, il s'estime victime d'un véritable harcèlement sur les réseaux sociaux, mais aussi victime, ainsi que ses proches, de menaces de mort.  

Il a donc déposé plainte vendredi auprès du procureur de la république de Montpellier. 

Maître Iris Christol, l'avocate de l'ancien doyen, dénonce une véritable campagne d'acharnement à l'encontre de son client.

Selon cette dernière, il circulerait sur les réseaux sociaux mais aussi dans des messages laissés sur son répondeur téléphonique ou celui de sa famille de violentes incantations selon lesquelles "il devrait être passé à tabac lui et sa putain de famille !" 

" Monsieur Petel est devenu aujourd'hui une figure sans visage qu'il est bon de venir injurier car il représenterait je ne sais quelle force brune. Il s'agit d'un fantasme bien éloigné de la réalité de cet homme qui a toujours été un homme modéré et qui ne mérite pas le traitement qui lui est infligé" conclut l'avocate.