Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'ancien joueur du FC Sochaux Olivier Verdon arrêté en Espagne pour des violences conjugales

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Olivier Verdon, défenseur du FCSM la saison dernière, a été arrêté en Espagne mercredi 14 août. Il est soupçonné de violences envers sa compagne. Il a été libéré et attend de comparaître devant la justice.

Olivier Verdon a joué une trentaine de matchs avec Sochaux lors de la saison 2018-2019
Olivier Verdon a joué une trentaine de matchs avec Sochaux lors de la saison 2018-2019 © Maxppp - Lionel VADAM

Il a passé la saison dernière au sein de l'effectif du FC Sochaux-Montbéliard, lors de l'exercice 2018-2019. Le défenseur Franco-Béninois Olivier Verdon a été arrêté en Espagne, mercredi 14 août, pour des violences conjugales.  Arrivé dans le Doubs a l'été 2018, en provenance des Girondins de Bordeaux, il a joué une trentaine de matchs avec Sochaux. 

Une violente dispute 

Selon la presse espagnole, il se serait violemment disputé avec sa compagne dans les couloirs d'un hôtel, à Vitoria, au Pays basque. Des témoins l'ont vu l'agripper par les cheveux. 

"Il est accusé d'un délit présumé de violence de genre pour avoir agressé sa partenaire" - une source policière à l'AFP. 

Le joueur de 23 ans a passé la nuit de mercredi à jeudi en détention, puis a été relâché par la police. Il attend maintenant de comparaître devant la justice. Sa compagne a également été mise en examen "pour un délit de violences domestiques", selon l'AFP. Elle n'a, en revanche, pas été arrêtée par la police. 

Son club depuis cet été, le Deportivo Alavès - qui appartient au groupe Baskonia, éphémère gestionnaire de Sochaux - a publié un communiqué. Il rappelle le principe de "présomption d’innocence" mais condamne "fermement tout type de violence" et promet de prendre "les mesures nécessaires" contre le joueur suivant la suite de cette affaire.