Faits divers – Justice

L'ancien maire de Reims Jean-Louis Schneiter est décédé

Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 7 septembre 2016 à 15:37

Jean-Louis Schneiter, l'ex maire de Reims, est décédé ce 7 septembre
Jean-Louis Schneiter, l'ex maire de Reims, est décédé ce 7 septembre © Maxppp - Maxppp

Jean-Louis Schneiter, 83 ans, est décédé ce mercredi 7 septembre. Maire de Reims de 1999 à 2008, il avait notamment impulsé la construction du tramway dans la ville.

L'ancien maire de Reims, Jean-Louis Schneiter, est décédé ce mercredi 7 septembre à l'âge de 83 ans. Né le 17 janvier 1933 à Reims, il était courtier en vins de champagne avant de se lancer en politique. C'est en 1971 qu'il entre à la mairie, comme adjoint de Jean Taittinger. Egalement député de la Marne (1978-1981), Jean-Louis Schneiter devient maire de Reims le 17 mai 1999, lorsque Jean Falala, dont il est l'adjoint, démissionne. Il sera ensuite réélu le 18 mars 2001.

"Je lui dois beaucoup" - Arnaud Robinet, maire de Reims

L'actuel maire de Reims, Arnaud Robinet, se souvient que c'est aux côtés de Jean-Louis Schneiter qu'il a appris la fonction de maire. Il était le benjamin de l'équipe municipale élue en 2001 : "Avec lui j'ai appris le fonctionnement de la vie municipale, la façon de travailler en équipe pour une collectivité. Il m'a aussi appris à savoir dire non quand on ne peut pas mener à bien quelque chose à cause de la réglementation ou de la loi". Arnaud Robinet évoque aussi un soutien affectif : "Quand vous découvrez la vie municipale, vous êtes un peu perdu, mais je savais que sa porte était toujours ouverte si j'avais besoin. Il était ouvert, humble et aimait profondément sa ville de Reims. On pouvait le croiser le dimanche matin à la boulangerie, c'était un Rémois parmi les Rémois".

"Je l'appréciais énormément, sur un plan humain comme politique" - Adeline Hazan (ex maire de Reims)

Tous, soulignent l'ouverture d'esprit de Jean-Louis Schneiter. A commencer par Adeline Hazan, ex-maire socialiste de Reims, qui a été son opposante pendant un mandat : "Il avait un sens du dialogue et de l'ouverture. J'ai toujours eu d'excellentes relations avec lui et surtout beaucoup d'estime. Il s'attachait plus aux caractéristiques des personnes qu'à leur appartenance politique".

Le tramway de Reims, c'est Jean-Louis Schneiter

"La ville de Reims a commencé à se réveiller avec Jean-Louis Schneiter",  affirme Adeline Hazan. "Il fallait préparer Reims pour le XXième siècle et il l'a fait", renchérit Arnaud Robinet. C'est Jean-Louis Schneiter qui fait voter la construction du tramway en 2008, mais c'est aussi sous son mandat que le parvis de la cathédrale devient piéton et que sont construits la médiathèque Jean Falala ou encore la salle de spectacle La Cartonnerie.

En hommage à Jean-Louis Schneiter, les drapeaux de la mairie de Reims ont été mis en berne et des cahiers de condoléances sont disponibles dans le hall de la mairie.