Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ancien médecin de Gouy-sous-Bellonne tué dans les Ardennes

-
Par , France Bleu Nord
Gouy-Sous-Bellonne

L'ancien médecin de Gouy-sous-Bellonne (Pas-de-Calais) a été tué à l'arme blanche à Raucourt dans les Ardennes le 22 décembre. Son fils fortement alcoolisé au moment des faits est suspecté du meurtre, il a été placé en détention provisoire.

Le drame s'est déroulé à Raucourt dans les Ardennes
Le drame s'est déroulé à Raucourt dans les Ardennes - Google

Les fêtes de Noël tournent au drame dans la famille d'Yves Bouton, ancien médecin de Gouy-sous-Bellonne, petit village du Pas-de-Calais entre Arras et Douai. Mardi vers 23 heures, l'homme de 65 ans a été retrouvé mort dans une mare de sang à Raucourt-et-Flaba (Ardennes) au domicile de son fils. C'est ce dernier qui a appelé les gendarmes. 

Le fils ne se souvient de rien

L'ancien médecin présentait "des plaies importantes au visage, à la gorge et à l'aisselle faites par arme blanche", à l'arrivée des gendarmes le fils âgé de 31 ans était "fortement alcoolisé" selon le procureur de Reims Matthieu Bourrette, le trentenaire "ne se souvenait absolument pas de ce qui avait pu se passer". Il a été immédiatement placé en garde à vue.

L'ex médecin venait chercher son fils pour Noël

L'ex médecin était arrivé à Raucourt le lundi, il devait ramener son fils dans le Pas-de-Calais le lendemain pour passer les fêtes en famille. Lors de sa garde à vue, le trentenaire a expliqué qu'il avait beaucoup bu avec son père et "qu'il était possible qu'il ait eu une dispute". Il a précisé que les deux hommes avaient passé la soirée ensemble. 

Le fils souffrait de troubles du comportement

Le trentenaire souffre de dépendance à l'alcool, de troubles du comportement, "dépression,  idées suicidaires, épilepsie, bipolarité, trouble de la mémoire" selon une expertise, il était sous traitement à base notamment d'anti-dépresseurs et de somnifères. 

Placé en détention

Ce jeudi, le fils a été mis en examen pour meurtre sur ascendant, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité, il a été placé en détention provisoire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess