Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un ancien pharmacien Irlandais devant le tribunal de Bayonne pour une affaire de drogue

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne

Un ex-pharmacien Irlandais a été arrêté le 30 novembre au péage de Bénesse-Maremne. Dans sa voiture, les douaniers ont mis la main sur une importante somme d'argent cachée sous la banquette. Lui et son chauffeur belge ont été présentés ce lundi devant le tribunal de Bayonne pour blanchiment.

Les arrestations ont été réalisées par les douaniers
Les arrestations ont été réalisées par les douaniers © Radio France - Emmanuel Bouin

C'est un ancien pharmacien de nationalité irlandaise qui a été présenté ce lundi 7 décembre 2020, devant le tribunal judiciaire de Bayonne dans le cadre de la procédure de comparution immédiate. L'homme a été arrêté le lundi 30 novembre à 8h30 au péage autoroutier de Bénesse-Maremne dans les Landes par les douaniers. Âge de 56 ans, il est accompagné de son chauffeur, un jeune homme belge de 30 ans, et circulait dans le sens sud/nord. Les douaniers du Pays Basque ont mis la main sur une importante somme d'argent cachée sous la banquette du véhicule : 68.000 euros dans des sacs thermo-soudés et prés de 10.000 livres sterling.

Opération de blanchiment

L’enquête menée par les douanes et la police judiciaire de Bayonne a conclu qu'il s'agissait d'une opération de blanchiment. Le chien anti-drogue des douanes ayant "marqué" les liasses de billets qui étaient cachés dans le break. Les enquêteurs soupçonnent les deux hommes de participer à un trafic de stupéfiants. Devant les tribunal, le chauffeur a expliqué "qu'il n’était au courant de rien". Pourtant l'individu est déjà connu de la justice de son pays, pour des affaires de cocaïne et plusieurs condamnations.

Des nombreuses affaires judiciaires à son actif

L'ancien pharmacien, au physique impressionnant, a lui aussi expliqué qu'il était innocent. L'argent était caché car il avait peur de se le faire voler, et la somme devait servir à une transaction immobilière avec un vendeur installé à Malaga, en Andalousie. Mais l'achat, pour un appartement en Grande Bretagne, a échoué. Lors de l'audience, le juge a aussi détaillé le pedigree de l'individu déjà bien connu de la justice de son pays pour de nombreuses affaires : trafics de stupéfiants, dossier de blanchiment pour 260 000 euros, contrebande de carburants, affaire de trafic de migrants albanais et dans un dossier criminel pour lequel il doit être jugé en Irlande l'an prochain. L'homme explique gagner 4.750 euros... par semaine.

Les deux prévenus ont demandé un délais pour préparer leur défense. Ils seront jugés le 18 janvier 2021. En attendant, ils restent en détention préventive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess