Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'ancien sous-préfet de Brioude jugé ce mardi pour le vol d'un tableau

lundi 19 mars 2018 à 20:26 Par Elodie Vergelati, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Hugues Malecki, l'ancien sous-préfet de Brioude en Haute-Loire, comparaît ce mardi devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay. Ce haut fonctionnaire est soupçonné d'avoir volé à l’État, vendu, et remplacé un tableau du mobilier national. Le procès avait été renvoyé en octobre dernier.

Hugues Malecki, ancien sous-préfet de Brioude, est soupçonné du vol d'un tableau du mobilier national.
Hugues Malecki, ancien sous-préfet de Brioude, est soupçonné du vol d'un tableau du mobilier national. © Maxppp - L'Est républicain

Brioude, France

C'est le procès d'un haut fonctionnaire amateur d'art et soupçonné de détournement d'un tableau du mobilier national, qui se tient ce mardi après-midi devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay. Hugues Malecki, ancien sous-préfet de Brioude en 2006-2007, va devoir expliquer à la justice comment une vulgaire copie s'est retrouvée à la place d'une toile originale d'une grande valeur dans l'un des salons de la sous-préfecture de Haute-Loire. Le procès avait été renvoyé en octobre dernier, l'avocat du prévenu ayant demandé du temps pour préparer la défense de son client.

Un tableau volé, vendu et remplacé

Le tableau en question, Dahlias, est une toile de l'artiste franco-russe Natalia Gontcharrova, peinte dans les années 1940, qui représente un opulent bouquet de dahlias dans une palette ocre rouge et bleutée. Une toile qu'Hugues Malecki aurait volée, vendue en douce, sur internet, à un collectionneur en 2012. C'est donc une copie et non pas l'originale qui aurait trôné pendant plusieurs années à la sous-préfecture de Brioude. Pour la remplacer, le haut fonctionnaire aurait fait appel à un faussaire

Tour de passe-passe découvert fortuitement

Le tour de passe-passe est découvert fortuitement, en 2014, alors qu'une exposition se prépare. La toile doit être prêtée, les services de l'État s'aperçoivent qu'elle paraît trop neuve pour dater de 1940. Leurs soupçons sont confirmés quand ils apprennent que le tableau, l'original, a été vendu une deuxième fois... sur le marché de l'art à Londres, pour la coquette somme de 130.000 euros. Dix fois ce qu'Hugues Malecki en aurait obtenu. 

Brioude, en Haute-Loire - Radio France
Brioude, en Haute-Loire © Radio France - Denis Souilla