Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'ancienne blanchisserie surnommée "la cathédrale" de Thaon-les-Vosges à nouveau incendiée

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

L'ancienne blanchisserie de Thaon-les-Vosges à nouveau ravagée par les flammes dans la nuit de mercredi à jeudi. Une vingtaine de pompiers sont intervenus. Le site a déjà été en proie aux flammes il y a quelques mois.

La friche de l'ancienne usine textile BTT - Capture d'écran Google street view
La friche de l'ancienne usine textile BTT - Capture d'écran Google street view © Radio France

Thaon-les-Vosges, France

Les pompiers vosgiens ont été mobilisés dans la nuit de mercredi à jeudi pour un incendie à l'ancienne blanchisserie de Thaon-les-Vosges, surnommée "la cathédrale".

Une vingtaine de pompiers sont intervenus vers 3h du matin sur le site du sinistre. Environ 500m2 de toiture de l'ancienne usine BTT, blanchisserie et teinturerie, fermée depuis 2003, sont partis en fumée. Une incendie qui serait parti sous la toiture, au dernier étage du bâtiment selon Dominique Momon, le maire de la commune. 

Incendies en série

Un autre incendie avait ravagé le bâtiment en octobre 2018. Environ 2 000 mètres carrés de bâtiment avaient été détruits, et la piste criminelle était privilégiée selon Dominique Momon. 

En octobre 2018, le feu avait ravagé la toiture de l'usine - Aucun(e)
En octobre 2018, le feu avait ravagé la toiture de l'usine - Dominique Momon

Les circonstances de ce nouveau sinistre restent pour l'instant inconnues. Toutes les hypothèses sont envisagées, dont la piste criminelle. 

Les bâtiments sont une propriété privée, un système de sécurité n'est donc pas envisageable côté mairie. De plus, l'incendie n'a pas d'incidence sur le projet de parc à thème sur la friche de l'ancienne usine, assure le maire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu