Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L’appel à la prudence du préfet de Dordogne suite aux trois accidents mortels de la semaine

mercredi 9 janvier 2019 à 17:08 Par Stéphane Garcia, France Bleu Périgord

Le représentant de l’Etat en Dordogne, Frédéric Périssat, en appelle à la "plus haute responsabilité de chacun" sur les routes du département après la mort de trois personnes depuis le début 2019.

Depuis le début de l'année 2019, trois personnes sont mortes sur les routes de Dordogne
Depuis le début de l'année 2019, trois personnes sont mortes sur les routes de Dordogne © Radio France - Jacques Guine

Périgueux, France

Triste bilan en ce début d'année sur les routes de Dordogne. En trois jours, trois personnes se sont tuées dans des accidents de voiture. Lundi 7 janvier, c’était un automobiliste de 37 ans qui perdait la vie à Sainte-Sabine-Born ; mardi 8 janvier, un octogénaire, à La Rochebeaucourt-et-Argentine et mercredi 9 janvier, Bernard Giraudel, le propriétaire emblématique du Vieux Logis, à Liorac-sur-Louyres.

"Les conditions météo sont défavorables. Il y a beaucoup de brouillard, les chaussées sont humides, avec des risques de verglas. Il faut donc rester vigilant, en toutes circonstances", assurent Frédéric Périssat. "Respectez les limitations de vitesse et même souvent réduisez cette vitesse en fonction des conditions sur les routes", ajoute le préfet de Dordogne.

"Mettre un terme à cette série macabre"

Mercredi matin, la préfecture avait publié un communiqué pour sensibiliser les automobilistes. "Malgré les appels à la vigilance lancés par le préfet et les forces de l'ordre, malgré les contrôles routiers menés quotidiennement, malgré les opérations de prévention mises en oeuvre, les routes de la Dordogne continuent à tuer", peut-on lire. "Cette situation ne pourra évoluer et de nouveaux drames ne pourront être évités sans une prise de conscience collective et un changement des comportements".

Il signale que "les policiers et gendarmes continueront à s’engager de manière résolue pour mettre un terme à cette série macabre". Autrement dit, les contrôles sur les routes devraient, si ce n’est s’intensifier, du moins se maintenir.

"Rester vigilant, en toutes circonstances, et même réduire sa vitesse par rapport à d'habitude..." - Frédéric Périssat, préfet de Dordogne