Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

L'apprenti conducteur avait fumé du cannabis, la monitrice d'auto-école appelle les gendarmes

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Couëron, France

Un jeune homme de 20 ans a été contrôlé positif aux stupéfiants alors qu'il prenait une leçon de conduite à Couëron près de Nantes. C'est la monitrice d'auto-école qui l'a discrètement dirigé vers la gendarmerie après avoir constaté plusieurs infractions au code de la route.

Une monitrice d'auto-école de Nantes s'arrête devant une gendarmerie pour faire dépister son élève - illustration
Une monitrice d'auto-école de Nantes s'arrête devant une gendarmerie pour faire dépister son élève - illustration © AFP - Lionel BONAVENTURE / AFP

Une monitrice d'auto-école de Nantes se souviendra longtemps de la leçon de conduite qu'elle a donnée à un étudiant de 20 ans au mois de juillet. C'était un matin à 8h30, le jeune homme (qui en était à sa 17ème heure de conduite) a pris le volant sous l'emprise de stupéfiants, elle s'est en aperçu après plusieurs remarques et après avoir observé les mauvais comportements de son élève comme le raconte la gendarmerie de Loire-Atlantique sur sa page Facebook.

Il enchaîne les entorses au code de la route

L'apprenti conducteur commence par griller un stop, il refuse la priorité à deux piétons, il prend les ronds-points de manière dangereuse et finit par s'engager dans une rue en sens interdit ! La monitrice le rappelle à l'ordre, en vain, elle compose alors le numéro de la gendarmerie de Couëron qui se trouve à proximité et explique au standard avoir affaire à un élève qui n'est pas dans un état normal, elle le soupçonne d'avoir pris de l'alcool ou des produits stupéfiants. La professionnelle demande de pouvoir s'arrêter devant la gendarmerie pour que les militaires procèdent à un contrôle.

Dépistage positif aux stupéfiants

Effectivement, le dépistage aux stupéfiants est positif, l'apprenti conducteur avoue avoir consommé du cannabis au cours de la nuit et avoir peu dormi. Un peu plus tard, il confie aux gendarmes être un consommateur régulier. Le jeune homme est convoqué devant le tribunal correctionnel au mois de novembre, il risque une amende mais le tribunal pourrait également lui interdire de passer son permis de conduire pendant un certain temps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu