Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'arbre de la Stèle des fusillés situé entre Auxerre et Venoy a été brûlé

lundi 16 juillet 2018 à 19:56 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

L'arbre situé près de la stèle des fusillés sur le hameau d'Egriselles a été brûlé le soir du 14 juillet. Des individus y ont mis le feu à l'aide de pétards. Ils n'ont toujours pas été identifiés.

- Christophe Bonnefond

Yonne, France

L'endroit ou se trouve la stèle est un ancien champ de tir de l'armée française. Il a été utilisé pendant l'occupation par les allemands pour fusiller les résistants qu'ils avaient arrêtés et condamnés à mort. Ils étaient internés à la prison d'Auxerre. 

"Les condamnés étaient attachés à l'arbre"

Au total il y a eu 43 victimes explique Claude Delasselle de l'Arory 89, l'Association pour la recherche  sur l'occupation et la résistance dans l'Yonne. "Il y avait trois grands arbres qui étaient alignés. Les condamnés étaient attachés à un arbre. Le peloton d’exécution se mettait devant et tirait. Ce qui fait qu'on pouvait trouver sur le dernier vestige d'arbre , les trous creusés par les balles et même un peu de plomb au fond. "

La priorité c'est de redonner au lieu sa dignité, qui avait déjà été vandalisé auparavant. Le reportage de Damien Robine.

Et malheureusement, ce n'est pas la première fois que le lieu est vandalisé."Il y a des gens qui viennent pique-niquer ou pour faire les imbéciles. Il y a déjà eu des gerbes qui ont disparu; un drapeau a été dérobé." 

"C'est un lieu sacré. C'est une honte de faire ça"

Des actes répréhensibles certes , mais rien à voir avec ceux de samedi dernier. "C'est du vandalisme pur. C'est quand même un lieu sacré. C'est une véritable honte de faire une chose pareille."  Christophe Bonnefond le maire de Venoy est lui aussi sous le choc, mais il compte agir rapidement. "La priorité c'est de faire en sorte que pour le 24 Août le lieu soit digne et permette de fêter la libération d'Auxerre comme il se doit. Et à plus long terme , j'ai dans l'idée de faire une exposition sur tout ce qui s'est passé ici."

La stèle et l'arbre lors de d'une cérémonie du 24 aout   - Aucun(e)
La stèle et l'arbre lors de d'une cérémonie du 24 aout - Claude delasselle

Une exposition avec des panneaux permanents. Une initiative qui pourrait permettre de mettre en valeur ce lieu finalement assez méconnu.

L'enquête se poursuit pour retrouver les auteurs. Le maire de Venoy a porté plainte auprès de la gendarmerie ainsi que l'association Le Souvenir Français, qui garde le souvenir des soldats morts pour la France par l'entretien de tombes et de monuments commémoratifs.