Infos

L'Arche de la cité Gély à Montpellier détruite fin 2017

Par Morad Djabari, France Bleu Hérault lundi 17 octobre 2016 à 5:50

Arche de la cité Gély de Montpellier
Arche de la cité Gély de Montpellier - Morad Djabari

Petit à petit, l'Arche de la cité Gély de Montpellier se vide de ses habitants. Seize familles ont été relogées, huit sont encore en attente. L'immeuble trop vieux et insalubre va être complètement rasé fin 2017.

Les dernières familles de l'Arche de la cité Gély de Montpellier font leurs cartons. D'ici fin décembre, l'immeuble sera vide et fermé pour éviter qu'il ne soit pas squatté.

Seize familles ont déménagé dans les bâtiments alentours, huit autres y habitent toujours. Elles sont en attentent de relogement. Cette dernière étape devrait s'achever d'ici la fin de l'année.

Avec la démolition de cette arche, c'est toute une partie de l'histoire de ce quartier gitanqui va disparaître. L'immeuble était en effet l'ancienne demeure du guitariste Manitas de Plata.

C'est aussi la porte d'entrée de ce quartier, celle qui mène à la chapelle, l'endroit ou tout le monde se retrouve. Nino Bailardo et sa belle chevelure argentée, neveu de Manitas et fondateur des Gispy King, se souvient le cœur serré des soirées passé sous l'Arche guitare à la main en chantant et en tapant des mains.

"On a beaucoup de souvenir dans cette Arche, on se dira qu'ici vivait notre famille."

Le but de la démolition de ce bâtiment est d'ouvrir le quartier et le faire un peu respirer. Une route sera construite, elle mènera à la chapelle, le centre névralgique de la cité. Le coût total des travaux s'élève à 1,2 millions d'euros.

L'arche de la cité détruite fin 2017

.

Partager sur :