Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L'arrêté de la préfète de l'Ariège suspendu, la marche blanche pour l'ours pourra avoir lieu à Foix

Par

Le tribunal administratif de Toulouse, saisi par les organisateurs de la marche blanche pour l'ours prévue samedi à Foix, suspend l'arrêté de la préfecture qui interdisait cette manifestation.

Illustration. Illustration.
Illustration. © Maxppp - Philippe Clément

Il pourra bien y avoir une marche blanche pour l'ours samedi à Foix à 10 heures. 

Publicité
Logo France Bleu

Les motifs de la préfecture ne sont pas fondés estime le tribunal administratif

L’arrêté de la Préfète était basé sur deux motifs : les risques de troubles à l’ordre public en raison de tensions entre les partisans de la réintroduction de l’ours et les acteurs du monde rural pyrénéen, et le risque de propagation du Covid-19.

Le tribunal administratif explique : "Le juge des référés a également estimé que le second motif, tiré du risque de contre-manifestations violentes n’était pas suffisamment établi pour motiver une telle interdiction de manifester, alors qu’au demeurant, la préfète de l’Ariège a interdit, par l’article 2 de l’arrêté attaqué, toute contre-manifestation organisée par les acteurs du monde rural à Foix le samedi 20 juin 2020." 

Les pro-ours satisfaits mais regrettent ce contretemps

Alain Marek, de l'association ASPAS se dit satisfait de la décision, même si son association s'est retirée après la décision de la préfète. "On laisse les adhérents aller librement là-bas mais il n'y aura pas notre logo. Je m'étais engagé auprès de la préfète. Ce sera difficile de mobiliser en si peu de temps mais c'est une bonne nouvelle. Les bras m'en étaient tombés. Je n'avais pas compris pourquoi une marche pacifique de deux heures était interdite. Qu'il y ait une manifestation, c'est très bien."

Il espère une forte mobilisation malgré cette nouvelle très tardive : "C'est trop tard. Nous on avait bien mobilisé, on avait vingt associations. Il y avait des groupes de 50, du covoiturage organisé... Je souhaite qu'il y ait du monde mais je m'interroge. C'est tout à fait regrettable que Madame la Préfète ait refusé. La pression est venue de l'autre côté. J'espère surtout que samedi il n'y aura pas de contre-manifestation." 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu