Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Stéphane Dieterich

Affaire Stéphane Dieterich : 21 ans après, un suspect passe aux aveux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu
Belfort, France

21 ans après les faits, le meurtrier présumé de Stéphane Dieterich est passé aux aveux. Devant les enquêteurs, cet homme de 46 ans a reconnu avoir tué Stéphane dont le corps lardé de 11 coups de couteaux avait été retrouvé dans le bois de Cravanche le 5 juillet 1994

Stéphane Dietrich assassiné en juillet 1994 à Cravanche
Stéphane Dietrich assassiné en juillet 1994 à Cravanche - France 3

A t-il été rongé par les remords, ou les preuves étaient-elles trop évidentes ? Difficile de le dire aujourd'hui, mais une chose est sûre, l'assassin présumé de Stéphane Dieterich, qui avait refait sa vie dans le Sud de la France, n'a finalement pas mis longtemps pour passer aux aveux. Après une journée de garde à vue, il a reconnu les faits. Présenté mardi soir devant le juge des libertés et de la détention de Montbéliard, il a été mis en examen pour assassinat et incarcéré, 21 ans après la mort de l'étudiant belfortain de 24 ans. Son corps, frappé de onze coups de couteau avait été retrouvé le 5 juillet 1994, dans la forêt de Cravanche, à une poignée de kilomètres de Belfort.  

Il a soulagé sa conscience"

En revanche, sur les faits et les raisons qui ont provoqué la mort de Stéphane Dieterich dans la nuit du 4 au 5 juillet 1994, l'assassin présumé ne s'est pas montré très bavard, "il a simplement voulu soulager sa conscience et se sent aujourd'hui libéré" affirme son avocate Me Nelly Rouzet, "j'ai eu face à moi un homme qui n'était plus le même que celui qu'il était il y a une vingtaine d'années, et surtout un homme qui ne supportait plus le poids de son silence. C'est la raison pour laquelle il voulu libérer sa conscience, et ce, même si les éléments n'étaient pas suffisants pour considérer qu'il était coupable" .

L'aboutissement d'un incroyable combat judiciaire"

Mais pour Sylvain Dieterich, le frère de la victime, c'est avant tout l'aboutissement d'un combat judiciaire qui aura duré 21 ans, un combat mené dans les médias mais aussi auprès de la chancellerie pour que le dossier ne soit jamais fermé, comme cela a failli être le cas en 2013. "J'ai toujours su que l'assassin présumé était impliqué dans ce drame, car c'était la dernière personne à avoir vu Stéphane vivant" ,affirme t-il. Un frère et toute une famille qui attendent désormais le procès pour connaître enfin la vérité et les raisons qui ont poussé le meilleur ami de Stéphane Dieterich à le tuer.

Sylvain Dietrich le frère de Stéphane assassiné en juillet 1994

Nelly Rouzet, l'avocate de l'assassin présumé de Stéphane Dietrich

Lire aussi :  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess