Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation des défenseurs des animaux devant le cirque de Rome à Chalons-en-Champagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Des manifestants de l'association Paris Animaux Zoopolis ont protesté ce samedi devant le cirque de Rome, à Châlons-en-Champagne. Ils demandent l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques.

Une des lionnes du cirque de Rome, qui en compte douze
Une des lionnes du cirque de Rome, qui en compte douze © Radio France - Timothé Rouvière

Des membres de l'association Paris Animaux Zoopolis ont manifesté ce samedi devant le cirque de Rome, à Châlons-en-Champagne. Ils se sont donnés rendez-vous à 15h, sur le rond-point des Escarnotières, pancartes à la main. Ils dénoncent la présence des animaux sauvages dans les cirques, alors que plusieurs villes de France ont déjà interdit les cirques avec animaux sauvages : "Nous demandons l'interdiction des animaux sauvages tout simplement car derrière une heure de représentation, il y a beaucoup de souffrance animale" explique Marie, une des bénévoles de l'association.

Les manifestants sont restés à l'écart du chapiteau, sous la surveillance des forces de l'ordre. Le directeur du cirque ne comprend pas les manifestants : " Nous traitons bien nos animaux et il y a des contrôles réguliers par les services vétérinaires et il n'y a aucun élément à charge contre mon cirque » explique Solovitch Dumas, le directeur du cirque de Rome. 

Du côté des spectateurs, les avis sont unanimes : "Je ne vois pas le problème, ils ont l'habitude d'être dans des cages et les circassiens sont les mieux placés pour s'occuper d'eux." commente Yasin, un père de famille venu avec ses deux filles à la représentation du jour. Même son de cloche pour Françoise : "S'il n'y a plus d'animaux, je ne viendrai plus"

Environ 70 manifestants se sont réunis, pancartes à la main, devant le cirque de Rome
Environ 70 manifestants se sont réunis, pancartes à la main, devant le cirque de Rome © Radio France - Timothé Rouvière
Choix de la station

À venir dansDanssecondess