Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L'association D'Clic reporte mais n'annule pas la conférence musulmane initialement prévue à Montfavet

Par

Alors que la préfète du Vaucluse demande l'annulation de la conférence musulmane prévue initialement à Montfavet, les organisateurs, de l'association D'Clic basée à Valence, décident de simplement la reporter.

Capture d'écran du post Facebook de l'association D'Clic basée à Valence Capture d'écran du post Facebook de l'association D'Clic basée à Valence
Capture d'écran du post Facebook de l'association D'Clic basée à Valence -

L'association D'Clic basée à Valence décide de finalement reporter la conférence musulmane prévue initialement à Montfavet le dimanche 27 novembre. La préfecture du Vaucluse avait pourtant demandé aux organisateurs de l'annuler suite à la présence d'un logo de l'association BarakaCity sur la première affiche de l'évènement. BarakaCity étant une association "dissoute par décret en conseil des ministres le 28 octobre 2020 car propageant des idées haineuses, discriminatoires et violentes"

Publicité
Logo France Bleu

D'Clic évoque une "erreur graphique", une ancienne affiche reprise telle quelle juste en changeant la date. Depuis, le logo a été retiré. Mais l'explication n'a pas convaincu les autorités. "Le mal est fait. Je n'irai pas mener une enquête pour vérifier si oui ou non c'est une erreur d'infographiste. On n'est pas entrain de parler d'une association qui a juste un problème d'entente avec l'État. Quand on parle de BarakaCity, on parle d'une association qui a été dissoute dans le contexte de l'assassinat d'un enseignant qui est Samuel Paty. Donc on est sur des choses extrêmement graves. Donc le simple fait que l'organisateur n'ait pas perçu à ce moment-là et ne perçoive toujours pas aujourd'hui que le simple fait d'afficher ce logo, quand bien même aujourd'hui il ait été enlevé, crée un trouble à l'ordre public [...]",  déclarait la préfète lors d'une interview réalisée précédemment le 16 novembre. Elle demandait alors une nouvelle fois l'annulation. 

Le président de l'association Farid Bioude refuse, et l'écrit sur la page Facebook de son association le 20 novembre. Il ne veut pas annuler et reporte la conférence non pas parce que la préfecture le menace d'une interdiction administrative, mais parce qu'il affirme ne plus trouver de salle pour l'évènement. "Ils ont mis la pression aux propriétaires de différentes salles à Avignon. Celle de Montfavet nous a contacté pour nous dire qu'ils ne pouvaient pas maintenir la date. On avait pris une autre salle sans rien dire, la préfecture a fait des recherches, ils ont questionné, contacté le propriétaire d'une salle dans la zone de la Courtine à Avignon, ils l'ont convoqué au commissariat  et il a été retenu toute une après-midi en lui mettant la pression. Dès qu'on trouvera un endroit privé on est pas hors la loi", déclare Farid Bioude. 

Contactée ce mardi 22 novembre, la préfecture réagit dans un communiqué :  "Les allégations selon lesquelles les gestionnaires de salle auraient fait l’objet de "convocations sur une demi-journée" sont fausses. Les contacts pris entre les services de sécurité et les gestionnaires de salle ont consisté à rappeler la position publique de la préfète, à savoir la mise en œuvre d’une interdiction administrative en cas d’organisation de cette manifestation."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu