Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'association des accidentés de la vie partage la colère des avocats lors d'une manifestation à Limoges

lundi 9 juillet 2018 à 17:32 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Les avocats limousins ont eu un soutien de poids lundi lors d'un rassemblement devant la Cour d'appel de Limoges. Toujours fermement opposés au transfert de la chambre sociale vers Poitiers ils avaient à leurs côtés des membres de la FNATH, l'association des accidentés de la vie et plusieurs élus.

Association, élus locaux aux côtés des avocats pour défendre la cour d'appel de Limoges
Association, élus locaux aux côtés des avocats pour défendre la cour d'appel de Limoges © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

"Non à une justice à Poitiers" ce sont les pancartes brandies par les membres de la FNATH, l'association de défense des accidentés de la vie, venus défendre aux côtés des avocats le droit à la proximité. On s'attaque aux plus faibles disent-ils car un projet de décret prévoit de transférer à Poitiers tous les contentieux en appel concernant les accidents du travail, d'invalidité et de protection sociale. Une colère qui vient s'ajouter à celle des avocats limousins qui s'étaient mobilisés notamment début juillet en campant dans la Cour d'appel.

"Nous avons déjà un public fragilisé et si leurs dossiers sont traités à Poitiers, ils ne pourront plus faire valoir leurs droits" explique Muriel Raynaud Laurent, la secrétaire générale de la FNATH en Haute-Vienne.

Des membres de l'association des accidentés de la vie qui compte 6 800 adhérents en Haute-Vienne - Radio France
Des membres de l'association des accidentés de la vie qui compte 6 800 adhérents en Haute-Vienne © Radio France - Françoise Ravanne

La FNATH s'occupe par exemple chaque année en Haute-Vienne de 80 recours devant le tribunal du contentieux de l'incapacité. L'association a fait aussi du droit social sa spécialité. Une réalité qu'il faut prendre en compte et qui conforte les avocats dans leur combat pour que la cour d'appel de Limoges reste une cour de plein exercice. 

De nombreux élus locaux ont aussi participé à ce mouvement de contestation notamment le maire de Limoges Emile-Roger Lombertie et le président du conseil départemental de la Haute-Vienne Jean Claude Leblois.