Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'association "Eau bien commun" veut demander réparation à la Saur pour sa mauvaise gestion de l'eau à Nîmes

mercredi 14 mars 2018 à 19:26 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère

L'association d'usagers "Eau bien commun" souhaite que le président de Nîmes Métropole, Yvan Lachaud, demande des comptes à la Saur. Sinon, elle se dit prête à aller elle-même devant la justice.

Le dossier de l'eau n'a pas fini de faire couler... de l'encre à Nîmes
Le dossier de l'eau n'a pas fini de faire couler... de l'encre à Nîmes © Maxppp - Lionel Vadam

Nîmes, France

Un véritable flot de réactions  ce mercredi au lendemain de l'émission Cash Investigation sur la gestion de l'eau.

Nîmes est apparue aux yeux de la France entière comme le symbole du gaspillage. Plus de cinq milliards de litres d'eau gâchés chaque année, entre les pertes colossales liées aux fuites et le manque d'investissements du délégataire, la Saur, accusée de réaliser des profits énormes sur le dos des habitants de la métropole.

Le tout sans aucun contrôle ou presque de l'agglo de Nîmes dont les élus sont également très largement montrés du doigt.

La Saur continue à se défendre 

Au delà du constat accablant , les usagers demandent maintenant réparation, comme l'explique maître Pierre-Henry Blanc, avocat de l'association "Eau bien commun" : "Le taux de rentabilité dépasse le service apporté aux usagers et cela justifierait qu'une partie de l'argent qu'ils ont payé leur soit rendu.  Nous allons donc demander à Yvan Lachaud, le président de Nîmes Métropole de faire cette démarche auprès de la Saur. Et s'il ne le fait pas, nous envisagerons les possibilités de procédure pour pallier les insuffisances de l'agglo pour agir nous-mêmes".

Yvan Lachaud doit s'exprimer ce vendredi 

A noter que la Saur se défend dans un communiqué également  publié ce mercredi après-midi. Elle reconnait que les fuites sont importantes, mais en diminution de 25% depuis 2012.  Toujours selon la Saur, le prix du mètre cube tout compris est de 3 euros 63 à Nîmes contre 4 euros 13 pour la moyenne nationale estimée.

De son côté, le président de Nîmes Métropole, Yvan Lachaud, a prévu de s'exprimer ce vendredi après-midi au cours d'une conférence de presse.