Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Abattoir de Rodez : l'association L214 porte plainte, le ministère suspend l'agrément

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Occitanie

L'association L214 diffuse de nouvelles images captées dans un élevage et un abattoir d'ovins près de Rodez en Aveyron. Elle dénonce le non-étourdissement des bêtes avant les égorgements et des conditions d'élevage indignes, avec des animaux privés de soins.

L214 diffuse une nouvelle vidéo : "La phase cachée du Roquefort".
L214 diffuse une nouvelle vidéo : "La phase cachée du Roquefort". - Capture écran Youtube

L'association L214 annonce qu'elle porte plainte pour "sévices graves" contre l'abattoir Arcadie Sud-Ouest, situé près de Rodez (Aveyron). Un abattoir "déjà épinglé par les services vétérinaires il y a quatre ans", pour l'étourdissement et la mise à mort des ovins d'après L214, et qui n'aurait pas modifié ses pratiques. L'association accuse cet abattoir de maltraitance sur des agneaux.

Dans une vidéo intitulée "La face cachée du Roquefort", elle montre des images tournées en février dans un élevage où sont engraissés 120 000 agneaux par an, ainsi que dans cet abattoir industriel. Les deux structures sont impliquées dans la chaîne de fabrication de roquefort, produit à partir du lait de brebis. 

Des milliers d'animaux entassés et mourants

Sur la vidéo, on peut voir des agneaux agoniser au sol, pendant des heures sans recevoir de soins. Les bacs d'équarrissage sont remplis d'animaux morts. Les animaux engraissés sont ensuite égorgés à vif, ou mal étourdis avant d'être saignés. L'étourdissement par électrocution et les cadences entraînent l'accrochage d'animaux encore totalement conscients.

RÉÉCOUTEZ - Brigitte Gothière, porte-parole de l'association L214

Une demande pour changer le cahier des charges

En plus de sa plainte, L214 réclame "la fermeture d’urgence de l’abattoir, qui présente de graves problèmes structurels et des pratiques d’abattage grandement déficientes". L'association demande à la 'Confédération générale des producteurs de lait de brebis et des industriels de roquefort' la modification du cahier des charges de l'appellation d'origine 'roquefort' afin qu'il soit "interdit d’enfermer les agneaux toute leur vie dans des bâtiments fermés sans accès au pâturage". 

Pour le porte-parole de l’association L214, Sébastien Arsac  : 

La filière passe sous silence le sort des agneaux qui sont engraissés dans des élevages intensifs.

Et il ajoute :  La production de lait et des produits laitiers sont, tout comme celle de viande, à l’origine de grandes souffrances et de la mise à mort préméditée de millions d’animaux chaque année".

VIDÉO - Les images de L214 dans un abattoir près de Rodez (attention les images peuvent choquer)

Le ministère diligente une inspection

Suite à la publication de ces images, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a "ordonné la suspension immédiate de la chaine ovine de l’abattoir et diligenté une inspection complète", selon un communiqué publié ce mercredi

"Une vidéo publiée ce jour met en cause les conditions de mise à mort des agneaux à l’abattoir de Rodez. Elle montre des pratiques inacceptables avec des manquements graves aux règles de protection animale", indique le communiqué. "Les conclusions de cette inspection devront permettre de déterminer quelles suites doivent être données."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu