Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'Aveyronnais Mathias Echène sous le coup d'une extradition, le quai d'Orsay condamne

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le ministère des Affaires étrangères a publié un communiqué ce jeudi pour s'indigner de la mesure d'extradition dont fait l'objet Mathias Echène. Cet Aveyronnais fait l'objet de poursuites pour une affaire commerciale en Indonésie. Il a été extradé vers à Hong-Kong.

Mathias Echène ici à l'époque où il voulait ouvrir un hôtel dans le palais épiscopal de Rodez
Mathias Echène ici à l'époque où il voulait ouvrir un hôtel dans le palais épiscopal de Rodez © Maxppp - .

Aveyron, France

La situation se complique pour l'homme d'affaires aveyronnais Mathias Echène, détenu depuis septembre 2017 en Indonésie pour un différend commercial. Il a participé à un programme de construction de villas haut-de-gamme à Bali, et ses associés chinois l'accusent de fraude. Interpol avait lancé à Hong-Kong une fiche pour demander son arrestation. Mais depuis, l'homme d'affaires aveyronnais crie son innocence.

Ses proches ont appris la nouvelle ce jeudi matin

Hong-Kong réclamait l'extradition de l'Aveyronnais et le gouvernement indonésien a accédé à la demande aujourd'hui. "Une mesure d'extradition immédiate" selon le Quai d'Orsay. Les avocats de Mathias Echène dénoncent un manquement grave aux règles de droit international .  Le ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian en visite à Lavaur dans le Tarn pour les 20 ans de la Fondation Pierre Fabre a fait part de son désaccord : 

"Je désapprouve cette décision qui a été prise par les autorités indonésiennes sans que nous en ayons été informés et alors que notre inquiétude sur la dégradation de l’état de santé de Mathias Echène était connue." Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères.

Le ministre ajoute être intervenu "à de multiples reprises pour demander que notre compatriote soit hospitalisé afin qu’il accède à des soins adaptés." L'Aveyronnais qui en avait appelé à Emmanuel Macron au printemps, avait entamé une grève de la faim qui l'a considérablement affaibli.

Le quai d'Orsay condamne, ses avocats parlent d'un enlèvement

Mathias Echène a été conduit de force ce matin par les autorités indonésiennes jusqu'à l'aéroport de Bali pour être envoyé vers Hong Kong, sans aucun titre judiciaire et en toute illégalité" dénonce l'avocate de Mathias Echène Clémence Witt qui parle  d'un "enlèvement". 

"un véritable enlévement" - Mtre Clémence Witt - avocate de Mathias Echène

"Ni le consulat , ni ses avocats n'en ont été informés en amont, alors que la procédure l'imposait", Maitre Clémence Witt ajoute que cette remise à Hong Kong intervient six  jours après la publication par les Nations unies d'une décision enjoignant Jakarta de libérer M. Echène.  Sa défense "avait saisi le groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire, qui a examiné le dossier en août et a rendu une décision demandant de procéder à sa libération immédiate", explique Me Witt. Cette décision avait été notifiée aux avocats et aux autorités, et devait être rendue publique dans les prochains jours.  Pour son entourage, cette décision d'extradition vers Hong Kong est d'autant plus inquiétante que Mathias Echène, en grève de la faim depuis le 1er avril est dans un "état catastrophique" et a perdu "25 kilos", selon son avocate.  Reçue Jeudi soir au Quai d'Orsay, l'avocate de Mathias Echène a reçu l'assurance que son client sera assisté par le consulat qui s'assurera à Hong Kong qu'il pourra bénéficier d'un procès équitable.

Le communiqué du ministère des Affaires étrangères se conclut ainsi :

"Mathias Echène faisait l’objet d’un suivi particulier de nos services consulaires à Djakarta. Il continuera de bénéficier de tout le soutien et de l’assistance de notre consulat à Hong Kong et du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, conformément à la convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963."

A Lavaur, jeudi, Jean-Yves le Drian ne dit pas un mot sur Mathias Echène mais fait comprendre sa grande préoccupation.

Choix de la station

France Bleu