Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

L'Avignonnais disparu depuis mardi après-midi à Saint-Roman-de-Codières retrouvé sain et sauf

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu Vaucluse

Un habitant d'Avignon, disparu depuis près de 24 heures à Saint-Roman-de-Codières (Gard) a été retrouvé sain et sauf par les gendarmes. Ils avaient déployé un important dispositif pour le localiser, y compris un hélicoptère. L'homme a été pris en charge par l’hôpital de Nîmes.

Archive
Archive © Radio France - Ludovic Labastrou

Saint-Roman-de-Codières, France

Un Avignonnais âgé de 38 ans a été retrouvé sain et sauf par les gendarmes du Gard. Venu rendre visite à un ami de Saint-Roman-de-Codières, dans le canton du Vigan, il était parti dans les bois sans laisser de traces mardi dans l'après-midi. Inquiet de ne pas le voir revenir, son ami a prévenu la gendarmerie en début de soirée. Gendarmerie qui s'est immédiatement lancée à la recherche de l'homme sans succès dans un premier temps. L'homme a été retrouvé ce mercredi grâce au signalement de vététistes.

Une vingtaine de personnels et le survol d'un hélicoptère

L'habitant d'Avignon souffrant de troubles psychiatrique très marqués et pris d'une crise, avait subitement quitté le domicile de son ami gardois "pour aller se promener dans les bois". 

Mercredi matin, une vingtaine d'hommes ont a nouveau été déployés sur le terrain, de appuyés par le survol d'un hélicoptère. Ce sont finalement des vététistes qui ont croisé l'homme sur leur chemin. Alertés, les gendarmes ont pu le récupérer. Déjà interné à de multiples reprises pour ses troubles psychiatriques, la gendarmerie l'a confié à l’hôpital de Nîmes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu