Faits divers – Justice

L'avocat de Nicolas Sarkozy n'a pas été mis sur écoute, selon le parquet national financier

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 12 mars 2014 à 17:28

Me Thierry Herzog, lors du procès Clearstream en 2009
Me Thierry Herzog, lors du procès Clearstream en 2009 © Maxppp

Le parquet national financier a affirmé mercredi que Thierry Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy, n'avait pas été mis sur écoute. Quant à l'ancien président de la République, toujours selon le parquet, deux de ses téléphones ont été placés sur écoute en septembre 2013.

Deux téléphones utilisés par Nicolas Sarkozy ont été placés sur écoute les 3 et 19 septembre 2013, sur ordonnance des juges enquêtant sur les accusations de financement libyen de la campagne de l'ancien président en 2007. C'est le parquet national financier qui a annoncé mercredi ces dates de début de la mise sur écoute.

En revanche selon le parquet, "les lignes téléphoniques de Me Thierry Herzog" , l'avocat de l'ancien chef de l'Etat, "n'ont jamais été interceptées et enregistrées" .  Après l'annonce de ces écoutes, des avocats s'étaient indignés d'une atteinte "intolérable" au secret professionnel entre un avocat et son client.

D'après ces informations, Me Herzog n'aurait donc été entendu par les enquêteurs qu'à l'occasion de ses conversations avec Nicolas Sarkozy.

Plus tôt mercredi, cette affaire a aussi donné lieu à une confusion gouvernementale, au sujet de qui était au courant avant les révélations médiatiques de ces écoutes.