Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

L'avocat des parents de Maëlys porte plainte après des propos diffamants et insultants sur les réseaux sociaux

mercredi 31 octobre 2018 à 11:39 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Besançon et France Bleu

France Bleu Isère a appris ce mercredi que l'avocat des parents de Maëlys De Araujo venait de porter plainte après des messages à caractère diffamant et injurieux visant des proches de la fillette tuée par Nordahl Lelandais.

Me Fabien Rajon, avocat de la famille de Maëlys, a porté plainte auprès des tribunaux de Lons-le-Saunier et Bourgoin-Jallieu.
Me Fabien Rajon, avocat de la famille de Maëlys, a porté plainte auprès des tribunaux de Lons-le-Saunier et Bourgoin-Jallieu. © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Le Pont-de-Beauvoisin, France

L'avocat des parents de Maëlys porte plainte pour des propos diffamants, insultants reçus par les parents, la grande sœur et la tante de la fillette sur les réseaux sociaux. Me Fabien Rajon confirme avoir fait cette démarche courant octobre auprès du tribunal de Lons-le-Saunier (les parents et la sœur de Maëlys vivant dans le Jura), mais également auprès du tribunal de Bourgoin-Jallieu pour la tante de Maëlys (qui réside en Nord-Isère).  

Une plainte contre X pour des messages injurieux, diffamants sur Facebook et Twitter.

Cette plainte vise notamment un photomontage de l'appel à témoin placardé par les commerçants du secteur lors des premiers jours de la disparition de Maëlys. Il s'agit d'un détournement de cet appel à témoin qui vient salir la mémoire de la fillette avec des termes dégradants. Là, la plainte est déposée pour apologie de crime.  

Il y a aussi des propos diffamants à l'égard du papa de la fillette. On peut également citer des messages affirmant que, lors de ce triste 26 août à la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, tout ça ne serait pas arriver si les parents de Maëlys avaient surveillé leur fille. Si les parquets décident de donner suite, les enquêteurs devront vérifier qui se cache vraiment derrière les noms des 4 profils Facebook et Twitter mentionnés dans la plainte.

"Ça fait beaucoup pour une famille déjà très affectée par ce drame"

Ces propos blessants rajoutent de la douleur à la douleur pour les proches de Maëlys. "On ne laissera rien passer (...) Mes clients peuvent recevoir des correspondances malsaines. _Je rappelle qu'ils sont victimes dans cette affaire, que rien ne les préparait à être victimes et que au-delà du deuil qu'ils essaient de construire difficilement au quotidien, ils doivent en plus subir ce type de faits_. Ça fait beaucoup pour une famille qui est déjà très affectée par ce drame", précise leur avocat. 

Me Fabien Rajon

Fin juin, le tribunal de Sarreguemines (Moselle) avait condamné un homme à six mois de prison avec sursis mise à l'épreuve pour apologie de crime. Sur Facebook, il se disait admirateur de Nordahl Lelandais et avait insulté Maëlys. L'homme s'est finalement désisté de son appel juste avant son nouveau procès prévu mi-septembre, sa peine est donc définitive.