Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Meurtre d'Eva Bourseau

L'avocat général du procès Eva Bourseau : "Ils ont transformé la victime en objet de laboratoire"

-
Par , France Bleu Occitanie

Après plus de deux heures de réquisitoire, ce mercredi après-midi, l'avocat général David Sénat a présenté les peines qu'il soumet à la Cour d'assises de Toulouse.

L'avocat général David Sénat a requis la perpétuité contre Taha Mrani Alaoui et 30 ans de réclusion contre Zakariya Banouni.
L'avocat général David Sénat a requis la perpétuité contre Taha Mrani Alaoui et 30 ans de réclusion contre Zakariya Banouni. © Maxppp - NATHALIE SAINT-AFFRE

"Je demande la réclusion à perpétuité pour Taha Mrani Alaoui, ainsi que 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Zakariya Banouni." Les réquisitions tombent après plus de deux heures de discours, dans la salle d'audience de la Cour d'assises de Toulouse. David Sénat, l'avocat général, prononce les peines qu'il demande à l'encontre des deux accusés, jugés depuis près de quinze jours pour le meurtre d'Eva Bourseau, en juillet 2015. L'étudiante de 23 ans avait été retrouvée morte dans son appartement toulousain, son corps baignant dans un bain d'acide.

"La drogue, la drogue. On répète ce mot comme si ça changeait quelque chose. Comme si la défonce était une fatalité." - David Sénat, avocat général

David Sénat décrit la lente agonie de la victime, et le "travail" des accusés pour maquiller le crime. "On peut tuer et respecter celui qu'on a tué. Mais on peut aussi infliger un supplice supplémentaire." À l'arrivée des pompiers, le 3 août 2015, soit huit jours après le meurtre, le corps d'Eva Bourseau est rongé par l'acide, "putréfié, brûlé, il s'effritait dès que les médecins le manipulaient"

Selon l'avocat général, "on ne saura jamais vraiment ce qu'il s'est passé dans ce huis-clos". Eva a-t-elle été violée ? "Ceux qui nous empêchent de le savoir sont ceux qui ont fait disparaître les preuves." Les organes génitaux de la jeune femme ont, eux aussi, été dissous par l'acide.

"Ils ont transformé la victime en objet de laboratoire" - David Sénat, avocat général

"Peut-être que l'orgueil de Taha a été atteint lorsque la belle étudiante s'est refusée à lui", imagine David Sénat, évoquant ses doutes sur une éventuelle attirance de l'accusé pour Eva. 

Plus tôt dans l'après-midi, la famille d'Eva Bourseau s'était exprimée à la barre, décrivant le calvaire qu'elle vit depuis trois ans. 

"Vous irez directement en enfer, parce que vous êtes les fils du diable" - Christophe Bourseau, père d'Eva

Le père d'Eva Bourseau parle pour la première fois, devant une salle pleine à craquer. "J'ai tellement de choses à dire, depuis 1.242 jours. Oui, je compte les jours. Qu'est-ce qu'il me reste, autrement ?" 

"Je n'ai qu'une chose en tête, c'est de rejoindre ma fille, poursuit-il. Quand on n'a qu'un enfant et qu'on le perd de cette façon-là... J'ai la haine, Monsieur le Président." 

"Vous n'êtes qu'un déchet" - Luna Weber, cousine d'Eva

Béatrice Weber, la tante maternelle d'Eva Bourseau, souhaite "des heures sombres" aux deux accusés. "Et que vous soyez hantés par ce que vous avez fait". À la barre, le père se confie : "Je ne suis pas pour la peine de mort. Pourtant, ils la mériteraient." Il se tourne vers les accusés, en haussant le ton : "Regardez-moi dans les yeux ! Et dîtes-moi pourquoi vous l'avez tuée !"

Les avocats de la défense doivent s'exprimer ce jeudi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess