Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L’eau de nouveau potable pour 95.000 habitants du secteur de Grasse

-
Par , France Bleu Azur

Fin de la crise de l’eau sur la ville de Grasse et les communes alentours. Le parasite cryptosporidium a disparu des réseaux d’alimentation où il était apparu il y a cinq mois. Les habitants peuvent de nouveau consommer l’eau du robinet.

Ville de Grasse
Ville de Grasse - Maxppp

"C’est un immense soulagement", explique dans un communiqué le maire de la ville de Grasse, Jérome Viaud. Les Grassois n’ont plus besoin d’aller acheter des packs d’eau alors que les déplacements sont limités en pleine crise sanitaire du coronavirus.

Depuis le début du mois d’octobre 2019,  les 95.000 habitants des communes alimentées par le canal de Foulon ne pouvaient plus consommer l’eau du robinet. Les communes de Grasse, Châteauneuf, Mouhans-Sartoux, Bar-sur-Loup, Le Rouret, Ohio, Gourdon, Roquefort-les-Pins et Valbonne étaient concernées.

L’eau est saine et potable 

D’importants moyens ont été mis en œuvre pour traiter le réseau.  

Cette découverte du parasite cryptosporidium avait entraîné l’arrêt de la consommation de l’eau du robinet. Ce parasite très commun a provoqué une épidémie de gastro-entérite en fin d’année qui a touché 155 personnes.

Le parasite avait contaminé le réseau d’alimentation après les fortes pluies du mois d’octobre.  C'est le plus important épisode de cryptosporidium jamais enregistré en France selon l’Agence régionale de santé (ARS).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess