Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

L'écobuage fait des dégâts en Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Les sapeurs-pompiers du Lot, du Tarn et de l'Ariège sont beaucoup intervenus sur des incendies provoqués par des écobuages ces dernières semaines. La pratique agricole, courante à cette période de l'année, est devenue plus délicate avec les conditions climatiques de ces derniers jours.

Pratique d'écobuage en moyenne montagne
Pratique d'écobuage en moyenne montagne © Radio France - Valérie Menut

Ariège, France

Le temps sec du mois de février ne rend pas la chose facile aux sapeurs-pompiers du Tarn, du Lot et de l'Ariège. Ces départements ont connu de nombreux incendies déclenchés par des écobuages, une pratique agricole qui consiste à débroussailler par le feu. 

Cinq incendies de 20 hectares en dix jours en Ariège

Les conditions sont optimales pour la pratique de l'écobuage :  la végétation morte et sèche est prête à bruler, celle de 2019 n'est pas encore sortie, le temps en journée est sec et la nuit n'apporte pas assez d'humidité. La période est parfaite pour "nettoyer la nature", c'est-à-dire enlever les végétaux que le bétail n'a pas mangés. 

Sauf que le problème ne vient pas des conditions climatiques, mais de la personne qui pratique l'écobuage. "La personne qui a déclaré son écobuage, ça se passe dans de bonnes conditions parce que ce dernier a été préparé, explique le colonel Jean-François Galtié, directeur adjoint du SDIS de l'Ariège. Quand on intervient, on est très souvent confrontés à des incendies où l'initiateur n'est plus là et où le feu se propage de façon libre dans le milieu naturel".

"La procédure est trop stricte" - Philippe Lacube, président de la chambre d'agriculture de l'Ariège

La chambre d'agriculture de l'Ariège sait qu'il faut aller vers plus de pédagogie pour faire évoluer ces pratiques ancestrales et installer plus de sécurité. Philippe Lacube, son président, espère en échange une procédure plus souple : "Faire la déclaration aux autorités un jour J pour mettre le feu dans huit jours n'est pas pratique. L'agriculteur se demande s'il ne va pas neiger ou pleuvoir d'ici là. Si on nous permettait de pratiquer l'écobuage à 72h d'intervalle, on pourrait être plus réactif et ça inciterait un bon nombre de personnes à s'inscrire dans la règlementation." 

Les conditions pour pratiquer un bon écobuage

Dans le Tarn, il y a eu douze départs d'incendie en une semaine. Voici les règles essentielles à respecter expliquées par Philippe Cnocquart, commandant du SDIS du Tarn :

Les règles de l'écobuage expliquées par le commandant Philippe Cnocquart, du SDIS 81

Le 10 février 2000, un écobuage non maitrisé avait tué cinq personnes dans les Pyrénées-Atlantiques.

Choix de la station

France Bleu